La religion comble-t-elle un besoin de l'homme ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme est-il prédestiné à croire en une di ... L'homme peut-il vivre sans religion ? >>


Partager

La religion comble-t-elle un besoin de l'homme ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La religion comble-t-elle un besoin de l'homme ?



Publié le : 6/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La religion comble-t-elle un besoin de l'homme ?
Zoom

c) L'homme peut donc se déterminer à agir par la force de sa raison, il choisit le type d'homme qu'il veut devenir, il est donc responsable de ce choix : s'il choisit le bien il en sera tenu pour responsable et éventuellement condamné (au moins par sa conscience morale), si il choisit le bien, il choisit de se rendre digne de son humanité, de faire de l'humanité une valeur. Cette solution, solution fondée sur la nature humaine est donc une solution potentiellement universelle, une solution idéale. Problème : Cette conception ne semble pouvoir s'appliquer, dans les faits, à tous les hommes : les idiots, les fous, les enfants, ceux qui ne sont pas encore ou plus capables de raisonner sur le bien, ne pourront jamais assumer leurs conditions d'hommes, ne pourront jamais faire avec l'écrasante responsabilité qui pèse sur l'homme, qui est le seul témoin de ses actes. Transition : Comment dès lors comprendre le rapport de l'homme à son dieu ou à son absence de dieu ?   3 . La religion n'est pas un besoin, elle répond certes à un besoin essentiel mais elle n'est pas l'unique réponse : elle est une affaire privée. a) La religion répond à un besoin essentiel dans l'humanité : l'entente avec le semblable. En instaurant un rapport privilégié entre le croyant et sa divinité elle pose l'existence, au moins symbolique, d'un témoin universel, d'un juge qui à le pouvoir de condamner et de pardonner, et qui symbolise (au moins) le Bien. b) Il existe autant de preuve rationnelles de l'existence ou de l'inexistence de ce dieu, choisir de croire en lui c'est se donner les moyens de se policier soi, d'accepter l'injustice de cette vie parce qu'elle est voulu par dieu comme test de la foi de ses croyants (livre de Job), c'est-accepter la dureté du monde parce qu'on ne la supporte pas seul, parce que quelque chose nous console et nous fait espérer pour la suite un monde meilleur. Mais ce choix religieux, en tant qu'il est un acte libre, pensé, implique la responsabilité de celui qui le choisit.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La religion comble-t-elle un besoin de l'homme ?	Corrigé de 1243 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La religion comble-t-elle un besoin de l'homme ? " a obtenu la note de :

6 / 10

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

La religion comble-t-elle un besoin de l'homme ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit