Religion et morale

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La construction du monde contemporain Le corpus : Quatre textes du XVIIIe siècle (S ... >>


Partager

Religion et morale

Littérature

Aperçu du corrigé : Religion et morale



Publié le : 12/1/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Religion et morale
Zoom

 

Éléments de réflexion pour la dissertation ou pour l'entretien oral.

Une religion immorale

Initialement convaincue que la foi est la condition nécessaire et la garante de

la vertu, la maréchale représente l'opinion la plus généralement admise au XVIIIème; au contraire, Diderot fait entendre la voix contestataire des philosophes matérialistes, mais non immoralistes, soucieux de fonder une morale laïque, indépendante de toute religion. Pour ce faire, il va affirmer qu'un athée peut être aussi, ou même plus vertueux qu'un croyant, dont le comportement n'est dicté que par la crainte de la damnation. Or, "/a tentation est trop proche; l'enfer est trop loin" : le croyant peut donc commettre bien des entorses à la morale. La maréchale en vient ainsi à admettre qu'elle "prête à Dieu à la petite semaine" ou que "on croit, et tous les jours on se conduit comme si l'on ne croyait pas".




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Religion et morale Corrigé de 1601 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Religion et morale" a obtenu la note de : aucune note

Religion et morale

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit