LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quoi les différences peuvent être déstabi ... L'Homme peut il savoir qui il est? >>


Partager

La répression des instincts est-elle indispensable à toute civilisation ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La répression des instincts est-elle indispensable à toute civilisation ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	La répression des instincts est-elle indispensable à toute civilisation ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La répression des instincts est-elle indispensable à toute civilisation ?




et qui servent à deux fins : la protection de l'homme contre la nature et la réglementation des relations des hommes entre eux ». Or, bien que la civilisation vise à long terme le bonheur des hommes, « elle repose sur le renoncement aux pulsions instinctives ». L'édifice de la civilisation exige le travail, donc le sacrifice ou en tout cas le report des désirs immédiats. En particulier, les pulsions sexuelles (ce que Freud appelle la libido) subissent, du fait de l'organisation sociale, de graves dommages. Et même si l'on peut imaginer une organisation sociale où la libido serait moins réprimée que dans la culture occidentale moderne, il reste que les pulsions agressives naturelles devront toujours être contrôlées et endiguées par l'organisation sociale. Pour Freud en effet, l'homme n'est pas naturellement bon : « L'homme n'est point cet être débonnaire, au coeur assoiffé d'amour, dont on dit qu'il se défend quand on l'attaque, mais un être, au contraire, qui doit porter au compte de ses données instinctives une bonne somme d'agressivité », écrit-il. Cette agressivité naturelle doit donc et devra sans relâche être réprimée par la société. CITATIONS: « On entend généralement par instinct une activité qui réalise des fins sans les prévoir, grâce à une coordination d'actes qui n'est pas le résultat de l'éducation. » William James, Principes de psychologie, 1890. « Le besoin est un affect en ce qu'il est tout entier une indigence qui par son élan tend vers ce qui le comblera.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1167 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La répression des instincts est-elle indispensable à toute civilisation ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit