NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Que reproche-t-on à celui qu'on traite d'inc ... Que sait-on vraiment ? >>


Partager

Que reste-t-il du passé ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Que reste-t-il du passé ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Que reste-t-il du passé 	?
Zoom


Le passé est ce qui par essence est révolu et disparu. Il s’agit de se demander comment peut perdurer ce qui est voué à disparaître, quel pouvoir peut avoir ce qui n’a plus cours, ce qui n’a plus d’actualité. Ne reste-t-il que des traces du passé, ou est-il encore ce qui dirige nos vies, ce qui informe entièrement nos vies. Le passé est à la fois quelque chose de l’ordre spirituel et de l’ordre matériel. La mémoire ne peut constituer à elle seule le reste du passé, elle doit s’appuyer sur des entités matérielles, sur de véritables restes du passé pour être actualisée et dépasser la simple dimension du souvenir.



Aussi, l'idée même de conservation est récente et date seulement de la fin du 18e siècle et de la fin du 19e siècle. Les destructions de la Révolution française y sont pour beaucoup. Autant dire que les choses anciennes sont rares et ont de ce fait une grande valeur et une grande capacité à susciter l'intérêt des foules. Ce qui reste du passé sont souvent conservées dans des musées ou des institutions qui les préservent des changements et des aléas de l'histoire. Les bâtiments anciens, les monuments sont l'objet de restauration, de protection à l'inventaire des monuments historiques, les villes et les quartiers anciens sont parfois entièrement protégés. De même, des sites naturels témoins du passé de la Terre. De ce fait, la plupart des objets que nous utilisons, ou plutôt que nous consommons sont voués à la destruction et d'autant plus à notre époque vouée au culte de la nouveauté et du progrès, pour qui tout ce qui est « dépassé » mérite d'être jeté et détruit. Le recyclage lui-même empêche quelque permanence du passé que ce soit. Ce qui fait penser que l'homme vit toujours au présent, et ne se projette jamais dans l'avenir, et plus précisément, il ne se demande jamais ce qui dans l'avenir persistera de son époque, ce qu'il pourra léguer aux générations à venir en terme de patrimoine et forcément en terme de valeur. L'archéologie, en ce sens, tente de retrouver les strates du passé par delà l'effondrement des civilisations et la destruction.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1012 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Que reste-t-il du passé ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit