NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<<                     Et ouvertement je vouai ... La révolte de Spartacus à la fin du monde ant ... >>


Partager

                        Retour à la table des matières L'HOMME RÉVOLTÉ (1951) III LA RÉVOLTE HISTORIQUE                     La liberté, « ce nom terrible écrit sur le char des orages  [23]  », est au principe de toutes les révolutions.

Anthologie

Aperçu du corrigé :                         Retour à la table des matières L'HOMME RÉVOLTÉ (1951) III LA RÉVOLTE HISTORIQUE                     La liberté, « ce nom terrible écrit sur le char des orages  [23]  », est au principe de toutes les révolutions.



Publié le : 15/12/2013 -Format: Document en format HTML protégé

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
Retour à la table des matières

L'HOMME RÉVOLTÉ (1951)
III
LA RÉVOLTE
HISTORIQUE

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La liberté, « ce nom terrible écrit sur le char des orages 
[23]
 », est au principe de toutes les révolutions.
Zoom

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
Retour à la table des matières

L'HOMME RÉVOLTÉ (1951)
III
LA RÉVOLTE
HISTORIQUE

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La liberté, « ce nom terrible écrit sur le char des orages 
[23]
 », est au principe de toutes les révolutions. Sans elle, la justice paraît aux rebelles inimaginable. Un
temps vient, pourtant, où la justice exige la suspension de la liberté. La terreur, petite ou grande, vient
alors couronner la révolution. Chaque révolte est nostalgie d'innocence et appel vers l'être. Mais la
nostalgie prend un jour les armes et elle assume la culpabilité totale, c'est-à-dire le meurtre et la
violence. Les révoltes serviles, les révolutions régicides et celles du XXe siècle, ont ainsi accepté,
consciemment, une culpabilité de plus en plus grande dans la mesure où elles se proposaient d'instaurer
une libération de plus en plus totale. Cette contradiction, devenue éclatante, empêche nos révolutionnaires
d'avoir l'air de bonheur et d'espérance qui éclatait sur le visage et dans les discours de nos Constituants.
Est-elle inévitable, caractérise-t-elle ou trahit-elle la valeur de révolte, c'est la question qui se pose à
propos de la révolution comme elle se pose à propos de la révolte métaphysique. En vérité, la révolution
n'est que la suite logique de la révolte métaphysique et nous suivrons, dans l'analyse du mouvement
révolutionnaire, le même effort désespéré et sanglant pour affirmer l'homme en face de ce qui le nie.
L'esprit  révolutionnaire prend ainsi la défense de cette part de l'homme qui ne veut pas s'incliner.
Simplement, il tente de lui donner son règne dans le temps. Refusant Dieu, il choisit l'histoire, par une
logique apparemment inévitable.
En théorie, le mot révolution garde le sens qu'il a en astronomie. C'est un mouvement qui boucle la
boucle, qui passe d'un gouvernement à l'autre après une translation complète. Un changement du régime
de propriété sans changement de gouvernement correspondant n'est pas une révolution, mais une réforme.
Il n'y a pas de révolution économique, que ses moyens soient sanglants ou pacifiques, qui n'apparaisse en
même temps politique. La révolution, par là, se distingue déjà du mouvement de révolte. Le mot fameux :
« Non, sire, ce n'est pas une révolte, c'est une révolution » met l'accent sur cette différence essentielle.
Il signifie exactement « c'est la certitude d'un nouveau gouvernement ». Le mouvement de révolte, à
l'origine, tourne court. Il n'est qu'un témoignage sans cohérence. La révolution commence au contraire à
partir de l'idée. Précis...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "                        Retour à la table des matières L'HOMME RÉVOLTÉ (1951) III LA RÉVOLTE HISTORIQUE                     La liberté, « ce nom terrible écrit sur le char des orages  [23]  », est au principe de toutes les révolutions." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit