NoCopy.net

LES ROIS DE FRANCE ET LA CROISADE (1180 1270) - HISTOIRE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les risques naturels en France Les Voix Narratives Dans La Convention De Suz ... >>


Partager

LES ROIS DE FRANCE ET LA CROISADE (1180 1270) - HISTOIRE

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : LES ROIS DE FRANCE ET LA CROISADE (1180 1270) - HISTOIRE



Publié le : 9/9/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
LES ROIS DE FRANCE ET LA CROISADE (1180 1270) - HISTOIRE
Zoom

Avant de partir, les rappels de mesures purificatrices se multiplient. Avant de s’embarquer, le roi envoie encore une lettre aux « lieutenants « à qui il avait confié le royaume en son absence, l’abbé de Saint-Denis, Mathieu de Vendôme, et Simon de Nesle son plus ancien et plus proche conseiller, leur recommandant de sévir contre les pollueurs du royaume : blasphémateurs, prostituées, malfaiteurs et autres scélérats. La campagne de prédication fut également très active d’autant plus que le sentiment d’hostilité à la croisade grandissait en raison notamment des échecs des précédentes. Ainsi, la Chrétienté se repliait sur elle-même. De plus, au moment où Louis IX part pour Tunis, la Chrétienté n’a pas de pape. Il y a vacance du pouvoir depuis 1268.
La croisade de Tunis est cependant l’occasion d’innovations. Au lieu de traiter avec les Vénitiens au sujet de la « location « des navires, le roi traite essentiellement avec les Génois et fait même construire des bateaux qui resteront sa propriété. Il nomme un Français amiral pour la première fois dans l’histoire de France : Florent de Verennes. Il y a également un effort pour mieux organiser la continuité de l’administration royale en l’absence du roi hors de France. Un sceau royal spécial est créé.
Avant son départ, il effectue une tournée dans le domaine royal et sur le chemin qui le mène à Aigues-Mortes il reproduit les rituels de croisade effectués en 1248 et le 1er juillet, le roi s’embarque. Le cauchemar d’Egypte se reproduit en pire à Tunis. En effet, après une brève escale en Sardaigne le roi débarque à Tunis près de la Goulette le 12 juillet. Ils installent leur camp dans la plaine de Carthage, dans des conditions difficiles. L’espoir d’une conversion de l’émir musulman se révèle vite illusoire et l’épidémie de dysenterie et de typhus fond à nouveau sur l’armée des croisés. Atteint, le roi décline rapidement. Le 24 août, il se coucha en pénitent sur un lit de cendre, pour décéder le 25, à la grande édification des témoins. Il ne reste plus qu’aux croisés de rentrer en France.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : LES ROIS DE FRANCE ET LA CROISADE (1180 1270) - HISTOIRE Corrigé de 4557 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "LES ROIS DE FRANCE ET LA CROISADE (1180 1270) - HISTOIRE" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

LES ROIS DE FRANCE ET LA CROISADE (1180 1270) - HISTOIRE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit