NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alain: L'idée d'un progrès régulier et inélu ... Rousseau: contrat et liberté >>


Partager

ROUSSEAU: Des leçons de l'Histoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : ROUSSEAU: Des leçons de l'Histoire ?



Publié le : 10/5/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	ROUSSEAU: Des leçons de l'Histoire ?
Zoom


  •   Analyse du sujet : Un sujet à la limite de la question de cours. Il interroge sur la finalité de l'État en proposant une solution : la liberté. Au-delà d'une simple réponse affirmative (ou négative ; mais en ce cas déterminez avec rigueur quelle autre finalité peut être proposée), demandez-vous quels présupposés, quelle conception de l'État rendent possible une telle solution.


« Il s'en faut bien que les faits décrits dans l'histoire soient la peinture exacte des mêmes faits tels qu'ils sont arrivés : ils changent de forme dans la tête de l'historien, ils se moulent sur ses intérêts, ils prennent la teinte de ses préjugés. Qui est-ce qui sait mettre exactement le lecteur au lieu de la scène pour voir un événement tel qu'il s'est passé ? L'ignorance ou la partialité déguise tout. Sans altérer même un trait historique, en étendant ou resserrant des circonstances qui s'y rapportent, que de faces différentes on peut lui donner ! Mettez un même objet à divers points de vue, à peine paraîtra-t-il le même, et pourtant rien n'aura changé que l'oeil du spectateur. Suffit-il, pour l'honneur de la vérité, de me dire un fait véritable en me le faisant voir tout autrement qu'il n'est arrivé ? Combien de fois un arbre de plus ou de moins, un rocher à droite ou à gauche, un tourbillon de poussière élevé par le vent ont décidé de l'événement d'un combat sans que personne s'en soit aperçu ! Cela empêche-t-il que l'historien ne vous dise la cause de la défaite ou de la victoire avec autant d'assurance que s'il eût été partout ? Or que m'importent les faits en eux-mêmes, quand la rai-son m'en reste inconnue ? » ROUSSEAU

• Comment faire confiance à l'histoire alors que l'historien ne rapporte finalement que son point de vue des événements ? « que m'importent les faits en eux-mêmes, quand la raison m'en reste 'inconnue ? «.
 L'histoire ne peut donc prétendre à l'objectivité. L'historien interprète les faits
 selon sa subjectivité.
 • Rousseau démontre ainsi sa thèse :
 — L'histoire n'est pas la reconstitution fidèle du passé car « les faits changent de forme dans la tête de l'historien « .
 — C'est pourquoi l'histoire ne peut prétendre à la vérité.
 — Il faut donc s'en méfier.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2464 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " ROUSSEAU: Des leçons de l'Histoire ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit