NoCopy.net

Rousseau et la politique

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Rousseau: Morale et politique Rousseau et la morale >>


Partager

Rousseau et la politique

Philosophie

Aperçu du corrigé : Rousseau et la politique



Publié le : 11/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé - Ecoutez ce PODCAST:Ecoutez ce PODCAST

	Rousseau et la politique
Zoom

QUELQUES DIRECTIONS DE RECHERCHE
 
 
• En quoi, selon Rousseau, « si l'on ne fait rien de plus, il y aura dans tout cela plus d'apparence que de réalité «?
 — Rousseau dit-il qu'il n'y aura qu'apparence ?
 • Que pensez-vous de la phrase : « L'autorité la plus absolue est celle qui pénètre jusqu'à l'intérieur de l'homme, et ne s'exerce pas moins sur la volonté que sur les actions. «?
 • Quel est ici ce « on « dont parle Rousseau ?
 • En quoi « Tout prince qui méprise ses sujets se déshonore lui-même «?
 • Que pensez-vous de la phrase: « II est certain que les peuples sont à la longue ce que le gouvernement les fait être « ?
 • Le texte de Rousseau engage-t-il au totalitarisme ?
 - La voie qu'il préconise ne peut-elle, éventuellement mener au totalitarisme ?
 • Pouvez-vous préciser la position de Rousseau, notamment
 en référence à la dernière phrase du texte ?
 • Finalement, qu'est-ce qui est en jeu dans ce texte ? En quoi présente-t-il un intérêt proprement philosophique ?



C'est beaucoup que d'avoir fait régner l'ordre et la paix dans toutes les parties de la république ; c'est beaucoup que l'Etat soit tranquille et la loi respectée : mais si l'on ne fait rien de plus, il y aura dans tout cela plus d'apparence que de réalité, et le gouvernement se fera difficilement obéir s'il se borne à l'obéissance. S'il est bon de savoir employer les hommes tels qu'ils sont, il vaut beaucoup mieux encore les rendre tels qu'on a besoin qu'ils soient ; l'autorité la plus absolue est celle qui pénètre jusqu'à l'intérieur de l'homme, et ne s'exerce pas moins sur la volonté que sur les actions. Il est certain que les peuples sont à la longue ce que le gouvernement les fait être. Guerriers, citoyens, hommes, quand il le veut ; populace et canaille quand il lui plaît : et tout prince qui méprise ses sujets se déshonore lui-même en montrant qu'il n'a pas su les rendre estimables. Formez donc des hommes si vous voulez commander à des hommes : si vous voulez qu'on obéisse aux lois, faites qu'on les aime, et que pour faire ce qu'on doit, il suffise de songer qu'on le doit faire.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Rousseau et la politique	Corrigé de 1562 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Rousseau et la politique " a obtenu la note de : aucune note

Rousseau et la politique

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit