ROUSSEAU: Renoncer a sa liberte, c'est renoncer a sa qualite d'homme.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ROUSSEAU: L'homme est ne libre et partout il ... ROUSSEAU: Peut-on renoncer à la liberté ? >>


Partager

ROUSSEAU: Renoncer a sa liberte, c'est renoncer a sa qualite d'homme.

Philosophie

Aperçu du corrigé : ROUSSEAU: Renoncer a sa liberte, c'est renoncer a sa qualite d'homme.



Publié le : 27/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé - Ecoutez ce PODCAST:Ecoutez ce PODCAST

	ROUSSEAU: Renoncer a sa liberte, c'est renoncer a sa qualite d'homme.
Zoom

C’est dans le « Contrat social « que l’on trouve l’une des affirmations les plus radicales de Rousseau concernant la liberté comme bien inaliénable, définissant l’homme en propre.
 L’idée que la liberté est un bien inaliénable, et que nul ne peut consentir à y renoncer pour appartenir à l’Etat, est une thèse centrale de la pensée politique de Rousseau. Elle sous-tend tout le « Contrat social «, où il s’agit de déterminer comment les hommes peuvent véritablement s’associer, obéir à un pouvoir commun, à des lois valant pour tous, sans abdiquer leur imprescriptible liberté.
 Cette fameuse formule s’inscrit dans un contexte polémique.



Renoncer à sa liberté, c'est renoncer à sa qualité d'homme, aux droits de l'humanité, même à ses devoirs. Il n'y a nul dédommagement possible pour quiconque renonce à tout. Une telle renonciation est incompatible avec la nature de l'homme ; et c'est ôter toute moralité à ses actions que d'ôter toute liberté à sa volonté. Enfin, c'est une convention vaine et contradictoire de stipuler d'une part une autorité absolue et de l'autre une obéissance sans bornes N'est-il pas clair qu'on n'est engagé à rien envers celui dont on a droit de tout exiger, et cette seule condition, sans équivalent, sans échange n'entraîne-t-elle pas la ité de l'acte. Car quel droit mon esclave aurait-il contre moi, puisque tout ce qu'il a m'appartient et que son droit étant le mien, ce droit de moi contre moi-même est un mot qui n'a aucun sens. ROUSSEAU


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	ROUSSEAU: Renoncer a sa liberte, c'est renoncer a sa qualite d'homme.	Corrigé de 1691 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " ROUSSEAU: Renoncer a sa liberte, c'est renoncer a sa qualite d'homme. " a obtenu la note de : aucune note

ROUSSEAU: Renoncer a sa liberte, c'est renoncer a sa qualite d'homme.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit