Sachant ce qu'est le bien, peut-on faire le mal?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< détruisez la cave Ignorance,vous détruisez l ... Peut-on vouloir le mal? >>


Partager

Sachant ce qu'est le bien, peut-on faire le mal?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sachant ce qu'est le bien, peut-on faire le mal?



Publié le : 20/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Sachant ce qu'est le bien, peut-on faire le mal?
Zoom

■ Mots clés


• savoir : connaître, avoir conscience de cette connaissance.
• bien : au sens général, ce qui est avantageux ou utile à une fin donnée. On peut distinguer :
- le bien physique (plaisir, bonheur * douleur) ;
- le bien moral, concept normatif fondamental, conforme à l'idéal moral ;
- le souverain bien : le bien suprême qui procure un contentement de tout l'être.
• mal : tout ce qui fait souffrir ou nuit, tout ce qui affecte physiquement ou moralement un individu.
Le mal s'oppose au bien. Il peut signifier :
- l'imperfection,
- le péché,
- la méchanceté.


■ Problématique


Le mal est-il relatif à la méconnaissance de ce qui est bien ? Peut-on choisir de faire le mal pour le mal ?



Transition ·                    Il semble possible de faire le mal tout en sachant ce qu'est le bien : non seulement parce que l'interdit fascine et donc attractif (et en cela, il incline notre volonté plus que le bien), mais aussi parce que rien ne saurait contraindre la volonté (entre bien et mal j'ai absolument la liberté de faire ou ne pas faire). ·                    Cependant, 2 remarques : -          Descartes dit « pourvu que nous pensions que c'est un bien ... « : le délice ou le plaisir évoqués plus haut ont à voir avec le bien. Dès lors, même mauvaises, les actions mentionnées nous paraissent bonnes (preuve : on y prend du plaisir). Bien = condition de l'action. -          Il emploie le verbe « nous retenir «. Il s'agit donc de lutter contre le bien connu et l'évidence ; ces dernières sont donc en premier lieu ce qui nous déterminent à agir. ·                    Conséquence : ne sommes-nous pas toujours déterminés au bien ? N'est-il pas impossible qu'en sachant ce qui est bien notre volonté se porte sur ce qui est mal et est connu comme tel ? Faire le mal, n'est-ce pas se tromper sur ce qui est bien plutôt qu'une volonté de ce qui est contraire au bien ?   2-      Sachant ce qu'est le bien il est impossible de faire le mal   a)      nul n'est méchant volontairement Pour Socrate tout mal commis relève d'une erreur et non d'une faute : est mal ce qui a été fait involontairement et non sciemment.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Sachant ce qu'est le bien, peut-on faire le mal?	Corrigé de 4420 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Sachant ce qu'est le bien, peut-on faire le mal? " a obtenu la note de : aucune note

Sachant ce qu'est le bien, peut-on faire le mal?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit