NoCopy.net

Y a-t-il une sagesse du corps ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il une pensée sans corps ? Y a-t-il une superstition de l'inconscient ... >>


Partager

Y a-t-il une sagesse du corps ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il une sagesse du corps ?



Publié le : 8/1/2006 -Format: Document en format HTML protégé

	Y a-t-il une sagesse du corps 	?
Zoom

On oppose facilement et fréquemment corps et esprit, corps et sagesse. Pourtant, nous constatons quotidiennement que nous sommes constitués et d’un corps et d’un esprit. L’opposition est-elle alors légitime ? Le corps et les sens ne forment-ils pas aussi notre être, et par suite ne participent-ils pas à ce qui nous caractérise, la sagesse ?



L'intentionnalité qui relit les moments de mon exploration, les aspects de la chose, et les deux séries l'une à l'autre, ce n'est pas l'activité de liaison du sujet spirituel, ni les pures connexions de l'objet, c'est la transition que j'effectue comme sujet charnel d'une phase du mouvement à l'autre, toujours possible pour moi par principe parce que je suis cet animal de perceptions et de mouvements qui s'appelle un corps. »             2) Le corps et l'esprit sont unis dans la création Merleau-Ponty, l'oeil et l'esprit :             « Le peintre « apporte son corps », dit Valéry. Et, en effet, on ne voit pas comment un esprit pourrait peindre. C'est en prêtant son corps au monde que le peintre change le monde en peinture. Pour comprendre ces transsubstantiations, il faut retrouver le corps opérant et actuel, celui qui n'est pas un morceau d'espace, un faisceau de fonctions, qui est un entrelacs de vision et de mouvement. » III - L'union du corps et de l'esprit             1) « Une chose qui pense », union de matière et d'esprit Descartes, Méditations métaphysiques, Seconde Méditation :             « Mais moi, qui suis-je, maintenant que je suppose qu'il y a quelqu'un qui est extrêmement puissant et, si je l'ose dire, malicieux et rusé, qui emploie toutes ses forces et toute son industrie à me tromper ? Puis-je m'assurer d'avoir la moindre de toutes les choses que j'ai attribuées ci-dessus à la nature corporelle ? [...]             Je trouve ici que la pensée est un attribut qui m'appartient : elle seule ne peut être détachée de moi. Je suis, j'existe : cela est certain ; mais combien de temps ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Y a-t-il une sagesse du corps 	? Corrigé de 2738 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Y a-t-il une sagesse du corps ?" a obtenu la note de : aucune note

Y a-t-il une sagesse du corps ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit