NoCopy.net

Les sciences construisent-elles leur objet ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les sanctions de la loi sont-elles une viole ... Les sciences construisent-elles leurs objets ... >>


Partager

Les sciences construisent-elles leur objet ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les sciences construisent-elles leur objet ?



Publié le : 15/11/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Les sciences construisent-elles leur objet   	?
Zoom

Nous avons tendance à considérer intuitivement que les sciences constituent une connaissance éminente d’une part parce qu’elles portent sur ce qui est, sur ce donné qui est le monde réel et d’autre part parce qu’elles seraient capables d’en posséder une connaissance véritable. Aussi, considérer que les sciences pourraient construire leur objet ne va pas sans poser problème car, cela reviendrait à dénier aux sciences leur capacité à connaître la vérité du monde. En effet, si les sciences construisent leur objet, elles peuvent alors très bien déterminer des lois relatives à des choses qui n’existent pas, et elles perdraient alors leur contact avec la réalité et dans le même temps leur position privilégiée à l’égard de la vérité. Cela invite à se poser cette question : les sciences décrivent-elles dans leur loi le reflet de la réalité, ou ne constituent-elles qu’un outil efficace pour effectuer des prévisions sans posséder une véritable connaissance du réel ?



Le système de Ptolémée s'est pourtant révélé faux par la suite et a été remplacé par celui de Copernic. Cet exemple nous prouve qu'on ne peut pas concevoir la science comme une accumulation continue de connaissances et que la vérification des prédictions ne permet pas de confirmer qu'un système correspond au réel. Bien au contraire, le fait que deux énoncés contradictoires permettent des prédictions identiques aurait tendance à nous pousser à considérer que ces énoncés ne correspondent pas du tout au réel, puisqu'ils peuvent tout deux décrire une même réalité et être pourtant différents. b) Comme l'écrit Einstein : « la physique décrit la "réalité". Or, nous ne savons pas ce qu'est la  "réalité", nous ne la connaissons qu'à travers la description qu'en donne la physique ! » (Lettre à Schrödinger du 19 juin 1935) L'homme ne connaît en effet de la réalité que ce qu'en disent les théories, il n'a aucun accès à la réalité en soi, mais c'est lui-même qui écrit ces théories. En réalité, il est probable que les théories scientifiques n'aient pas à être littéralement comprises : ce ne sont en fait que des instruments pour classer, prédire et agir sur les phénomènes. Les entités qu'elles mentionnent ne sont que d'utiles fictions intellectuelles. Cette position constitue celle que soutiennent les antiréalistes, qui opposent à la thèse de la théorie-reflet soutenue par les réalistes celle de la théorie-outil. La science est alors ramenée à un simple instrument permettant de faire des prévisions. c) Ainsi, du point de vue de l'antiréalisme, le physicien construit voire invente des entités et des processus, en vue de prévoir et de produire des événements.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Les sciences construisent-elles leur objet   	? Corrigé de 600 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Les sciences construisent-elles leur objet ?" a obtenu la note de : aucune note

Les sciences construisent-elles leur objet ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit