NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Victor Hugo, Les Misérables: FANTINE et la mi ... Le couple Don Juan et Sganarelle >>


Partager

Selon Vous, L'Écriture Autobiographique Est-Elle Une Manière De Se Préparer À La Mort Ou De Conserver La Saveur De La Vie ?

Echange

Aperçu du corrigé : Selon Vous, L'Écriture Autobiographique Est-Elle Une Manière De Se Préparer À La Mort Ou De Conserver La Saveur De La Vie ?



Document transmis par : Frederic17221


Publié le : 16/9/2006 -Format: Document en format HTML protégé

Selon Vous, L'Écriture Autobiographique Est-Elle Une Manière De Se Préparer À La Mort Ou De Conserver La Saveur De La Vie ?
Zoom

 

Introduction

Amorce : l’écriture autobiographique comme un jeu sur le temps qui est double : regard vers le passé, vécu intense du présent de l’écriture, une sorte de grand écart qui divise ; cette écriture permet de mesurer l’écoulement du temps et l’écartèlement de l’auteur qui est à la fois l’enfant d’autrefois et l’adulte de maintenant ; mais, implicitement, cette conscience de l’écoulement du temps projette l’autobiographe dans l’avenir. Ainsi, le récit de la naissance comporte en lui la sensation de l’imminence de l’autre extrême de la vie : la mort. Citation et explicitation de la dernière phrase du texte de Cohen : « Les rives s’éloignent. Ma mort approche. « Explication de la métaphore, qui n’est pas nouvelle : l’autobiographe en écrivant prend une conscience aiguë de l’approche de la mort. Problématique : fonctions et effets de l’écriture autobiographique ? Annonce du plan : est-elle source de plaisirs et permet-elle de revivre et de savourer davantage la vie ? ou : est-elle source de douleur, par la conscience qu’elle donne du temps passé, et préparation « à la mort « ? Ne dépasse-t-elle pas cette alternative : la prise de conscience qu’elle implique n’apporte-t-elle pas un remède au mal du temps, ne permet-elle pas d’apprivoiser la mort, comme le prétendait déjà Montaigne ?

 

I. Une manière de conserver la saveur de la vie : les plaisirs de l’écriture autobiographique

1. Une résurrection du passé : un bain de jouvence

a. Une façon de se créer des racines – Fréquence des récits de naissance (ex. : Rousseau : « Je suis né à Genève en 1712… «), d’enfance (les 6 premiers livres des Confessions ; Enfance de Sarraute… ; textes du corpus).

 

© Hatier 2007

 

– Un retour aux sources : importance de la nature dans les Confessions de Rousseau, l’eau et sa valeur symbolique chez Colette. b. Une façon de ressusciter le passé – Revivre de façon encore plus intense le passé justement parce qu’il s’éloigne ; il n’en est que plus précieux : la madeleine, le pavé de Proust dans la cour de l’hôtel de Guermantes (À la recherche du temps perdu). – Redevenir enfant, alors que c’est impossible dans la vraie vie : Cohen et ses « petits bonheurs « ; S. de Beauvoir, une ogresse prête à engloutir le monde et non pas l’écrivain féministe discutée. – Un refuge contre les aléas du présent.

 

2. À l’heure des bilans, préserver la saveur de la vie : le plaisir de se souvenir

Revivre des sensations, des émotions agréables S. de Beauvoir : « fascinée par l’éclat lumineux des fruits confits […] violet «. Des sensations que l’on peut réactiver (en écrivant, en relisant). – Capter ces sensations, c’est revenir à ce qui est fondateur dans la vie, à ce qui a été initiation à la vie (voir la réponse à la question). – Plaisir d’entrer dans les détails et de donner plus de relief par les images, l’approfondissement d’une sensation, d’un sentiment, d’un moment (Rousseau et ses promenades). C’est l’essence même de la vie que saisit l’autobiographe, en tentant de rendre compte de la vie dans toutes ses dimensions : importance des images multiples. – Possibilité d’idéaliser par l’écriture, donc de revivre « en mieux «. – Plaisir aussi de la nostalgie : « Rien qu’à parler d’elles, je souhaite que leur saveur m’emplisse la bouche au moment de tout finir. «

 

3. Une façon de recomposer le passé : le plaisir de créer sa vie

– Le tri nécessaire dans le passé permet de faire une sélection et de faire revivre les moments heureux : le choix permet de faire un condensé de vie et de donner de l’intensité à certains moments pour en oublier d’autres. – La jouissance de maîtriser sa vie, de la recomposer « selon son cœur «.

 

4. Le plaisir de l’écriture : plaisir de démiurge, plaisir de poète

a. Le plaisir de tirer parti des ressources du langage L’autobiographe joue avec le langage pour arriver à une adéquation la plus précise possible entre mots et vie → impression de puissance, celle d’un démiurge qui, par les images, les rythmes, les sons, « recrée « de la vie : images empruntées à la nature chez Colette ; énumérations en litanie de Cohen ; ton religieux pour célébrer un être ou une réalité magnifiée (nature chez Colette ; mère chez Cohen). → Comme un poète, l’autobiographe perce les mystères de la vie. Voir la prose poétique d’un Chateaubriand ou des textes du corpus.

 



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Selon Vous, L'Écriture Autobiographique Est-Elle Une Manière De Se Préparer À La Mort Ou De Conserver La Saveur De La Vie ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit