NoCopy.net

Les sens sont-ils trompeurs ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Percevoir est-ce connaître ? La perception suppose-t-elle un acte de l'ent ... >>


Partager

Les sens sont-ils trompeurs ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les sens sont-ils trompeurs ?



Publié le : 25/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Les sens sont-ils trompeurs ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Les sens sont-ils trompeurs ?




Cette tâche rouge que je vois sur le tapis n'est-elle pas un irréductible ? Les sens véhiculent le monde vécu de manière directe et je dois leur accorder crédit.Mais le vécu n'est pas seul concerné par ces analyses. Non seulement je puis légitimement accorder ma confiance aux sens au niveau de l'immédiat, mais il semble aussi que je doive leur faire crédit en ce qui concerne l'acquisition d'une vérité scientifique élaborée. Dois-je et puis-je accorder à mes sens crédit dans le champ de la constitution de la vérité même ? Sens et sensation ne sont-ils pas la base de toute connaissance ? Toute vérité n'est-elle pas issue des sens ? Hume et les empirisme semblent l'attester.  L'empirisme affirme qu'il n'y a rien dans l'entendement qui n'ait été auparavant dans les sens, cad que l'expérience est la source de toutes nos connaissances. Toutes nos idées ne sont jamais, comme dit Hume, que des « copies de nos impressions sensibles ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les sens sont-ils trompeurs ? Corrigé de 3777 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Les sens sont-ils trompeurs ?" a obtenu la note de : aucune note

Les sens sont-ils trompeurs ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit