LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bienheureux celui qui bénit L'indifférence est dénoncée comme l'une des t ... >>


Partager

Au siècle dernier, Chateaubriand envisageait avec réticence certains aspects du progrès : il s'interrogeait : « Est-il bon que les communications entre hommes soient devenues aussi faciles? Les nations ne conserveraient-elles pas mieux leur caractère en s'ignorant les unes les autres, en gardant une fidélité religieuse aux habitudes et aux traditions de leurs pères ? » Les craintes de l'auteur étaient-elles justifiées? Les régions ou les pays ont-ils perdu aujourd'hui tout caractère propre et la facilité des communications en est-elle seule cause? Exposez votre point de vue sur la question.

Littérature

Aperçu du corrigé : Au siècle dernier, Chateaubriand envisageait avec réticence certains aspects du progrès : il s'interrogeait : « Est-il bon que les communications entre hommes soient devenues aussi faciles? Les nations ne conserveraient-elles pas mieux leur caractère en s'ignorant les unes les autres, en gardant une fidélité religieuse aux habitudes et aux traditions de leurs pères ? » Les craintes de l'auteur étaient-elles justifiées? Les régions ou les pays ont-ils perdu aujourd'hui tout caractère propre et la facilité des communications en est-elle seule cause? Exposez votre point de vue sur la question.



document rémunéré

Document transmis par : Sophie47710


Publié le : 12/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Au siècle dernier, Chateaubriand envisageait avec réticence certains aspects du progrès : il s'interrogeait : « Est-il bon que les communications entre hommes soient devenues aussi faciles? Les nations ne conserveraient-elles pas mieux leur caractère en s'ignorant les unes les autres, en gardant une fidélité religieuse aux habitudes et aux traditions de leurs pères ? »

Les craintes de l'auteur étaient-elles justifiées? Les régions ou les pays ont-ils perdu aujourd'hui tout caractère propre et la facilité des communications en est-elle seule cause? Exposez votre point de vue sur la question.
Zoom

ANALYSE DU SUJET Il convient, avant de commencer l'essai, de bien étudier le libellé du sujet. Ici, il est assez complexe : une première phrase tout d'abord situe le propos. «Au siècle dernier, Chateaubriand...». Certes, on peut faire allusion aux prises de position de l'écrivain et homme politique, mais dans la perspective du baccalauréat de technicien, il importe surtout de relever l'idée générale, c'est à dire l'évolution qui se dessine au XIXe siècle. La première interrogation de la citation porte sur la communication entre les hommes.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 573 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Au siècle dernier, Chateaubriand envisageait avec réticence certains aspects du progrès : il s'interrogeait : « Est-il bon que les communications entre hommes soient devenues aussi faciles? Les nations ne conserveraient-elles pas mieux leur caractère en s'ignorant les unes les autres, en gardant une fidélité religieuse aux habitudes et aux traditions de leurs pères ? » Les craintes de l'auteur étaient-elles justifiées? Les régions ou les pays ont-ils perdu aujourd'hui tout caractère propre et la facilité des communications en est-elle seule cause? Exposez votre point de vue sur la question." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit