LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il être seul pour être libre ? La force de l'habitude >>


Partager

Que signifie: là où il n'y a pas création il n'y a pas d'art ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Que signifie: là où il n'y a pas création il n'y a pas d'art ?



Publié le : 14/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Que signifie: là où il n'y a pas création il n'y a pas d'art ?
Zoom

La création est l'unité du moment de l'invention du thème et de celui de sa réalisation. Cette identité du savoir et du faire exclut que la création soit simplement la réalisation d'une idée saisie en tout son contenu ou d'un « schéma dynamique « (Bergson) ayant seulement à se concrétiser. En effet, le créateur ne sait ce qu'il va faire, ce qu'il veut faire, qu'une fois qu'il l'a fait ; nous devrions même dire : qu'une fois que cela s'est fait en lui. Il est donc difficile d'imaginer qu'on puisse créer une quelconque oeuvre d'art sans passer par ce processus. On comprend qu'un artiste qui ne ferait pas cette effort, ne tenterais pas cette aventure, ce voyage dans l'inconnu serait réduit à copier, à prendre un modèle prédéfini et finalement, il ne ferait qu'un travail de reproduction, d'imitation mais ne ferait pas une création à proprement parlé. Quel statut auront les objets d'art qui ne procéderaient pas d'un processus créatif ? Seraient-ce des oeuvres d'art ou de simple objets ? L'art peut-il entièrement se définir par la création ? N'est-il pas un mixte de création et d'imitation ?



Ce passage d'un Saison en enfer [1] écrit en 1872 par Rimbaud éclaire l'importance du « petit art » pour le Grand Art : « J'aimais les peintures idiotes, dessus de porte, décors, toiles de saltimbanques, enseignes, enluminures populaires, littérature démodée, latin d'église, livres érotiques sans orthographes, romans de nos écoles, conte de fées, petit livre de l'enfance, opéras vieux, refrain niais, (...). »  C'est ainsi que le sous- art se fait l'inspirateur des grands poètes qui y trouvent un charme désuet et le support d'une nostalgie de l'enfance. Par la suite, des artistes surréalistes ont apprécié ces objets kitsch et les ont intégrés dans des oeuvres d'art. Il n'est pas étonnant que Rimbaud ait été la figure tutélaire des artistes surréalistes avec son idée de « voyance » et du dérèglement de tous les sens. La poésie rimbaldienne achève en quelque sorte l'idéologie romantique centrée sur l'inspiration et donne le départ de l'art moderne.      Conclusion.   On ne peut rejeter tout ce qui n'est pas créatif du domaine de l'art. On doit aussi classer dans l'art ce qui l'objet de l'imitation, de la reproduction. Elle n'est pas forcément stérile et inopérante.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1521 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Que signifie: là où il n'y a pas création il n'y a pas d'art ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit