NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Une société sans normes est elle viable ? La religion est-elle superstition? >>


Partager

Une société sans norme est elle viable ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Une société sans norme est elle viable ?



Publié le : 11/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Une société sans norme est elle viable ?
Zoom

-Une norme, c'est une règle à laquelle doivent se soumettre les choses ou les individus à qui elle s'applique

-La société, c'est la réunion en une communauté politique donnée d'individus divers, de sorte à constituer un vivre-ensemble uni et cohérent

-Or, pour pouvoir unifier cet ensemble hétéroclite d'individus, il faut que ceux-ci soient tenus comme égaux ; le moyen de rendre un ensemble d'individus égaux entre eux, c'est de les soumettre tous à une norme commune : l'égalité est alors celle de leur commune soumission à cette norme

-Dans quelle mesure la norme constitue la condition de possibilité même du vivre-ensemble ? Une société sans norme serait-elle encore une société, ou constituerait-elle seulement un agrégat d'individus coexistant ensemble mais sans former une communité politique unie ?

 



Introduction   -Une norme, c'est une règle à laquelle doivent se soumettre les choses ou les individus à qui elle s'applique -La société, c'est la réunion en une communauté politique donnée d'individus divers, de sorte à constituer un vivre-ensemble uni et cohérent -Or, pour pouvoir unifier cet ensemble hétéroclite d'individus, il faut que ceux-ci soient tenus comme égaux ; le moyen de rendre un ensemble d'individus égaux entre eux, c'est de les soumettre tous à une norme commune : l'égalité est alors celle de leur commune soumission à cette norme -Dans quelle mesure la norme constitue la condition de possibilité même du vivre-ensemble ? Une société sans norme serait-elle encore une société, ou constituerait-elle seulement un agrégat d'individus coexistant ensemble mais sans former une communité politique unie ?     I. L'origine de la société se trouve dans la recherche de la norme (Hobbes)   -L'homme de la nature ne connaît aucune norme ; le résultat, c'est une vie inquiète, sur le qui-vive, car une existence réglée sur le seul droit du plus fort ne saurait assurer une quelconque stabilité aux individus. -L'homme abandonne ce droit du plus fort en décidant de vivre en société ; les individus abandonnent leur liberté à une Autorité absolue, dont les décrets doivent être respectés pour assurer la cohésion sociale et servir ainsi les intérêts particuliers de tous. La société devient viable par la commune soumission à une norme extérieure.     II. Une société devient véritablement viable lorsque la norme émerge de cette société elle-même, et non d'une Autorité absolue qui lui serait extérieure (Rousseau)   -Le vrai contrat, c'est l'aliénation de la liberté de chacun à la communauté dans son ensemble. De la sorte, ce n'est pas une commune soumission à un principe d'autorité extérieur qui est en jeu, mais l'aliénation de la liberté de chacun à chacun : d'où la possibilité d'une démocratie, dans laquelle les individus décident eux-mêmes de la norme à partir de laquelle la cohésion de la société pourra s'exercer.   -Le moteur de ce système de détermination commune de la norme, c'est la Volonté générale, sorte de voix majoritaire à partir de laquelle les lois sont constituées.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1558 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Une société sans norme est elle viable ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit