NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le désir est-il la marque de la misère humai ... ANALYSE DU "DISCOURS DE LA METHODE" DE DESCA ... >>


Partager

Sommes-nous maîtres de nos paroles ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sommes-nous maîtres de nos paroles ?



Publié le : 24/5/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Sommes-nous maîtres de nos paroles	?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Sommes-nous maîtres de nos paroles ?




Etre maître de ses paroles serait alors être maître des ses pensées. Ou plutôt il n'y aurait aucune différence entre l'un et l'autre. Et d'une certaine manière c'est bien ce que semble nous enseigner l'expérience. Clarifier ses pensées passe le plus souvent par l'expression et peut-être même par l'expression écrite. Ainsi nous dit Merleau-Ponty le plus grand bénéfice de l'expression n'est pas de consigner dans un écrit des pensées qui pourraient se perdre, un écrivain ne relit guère ses propres ouvrages (…) l'opération d'expression, quand elle est réussie (…) fait exister la signification comme une chose au coeur même du texte (…) elle ouvre un nouveau champ ou une nouvelle dimension à notre expérience. On pourrait donc penser que la condition de la maîtrise de ses paroles ne se situerait pas en amont de l'expression mais dans l'acte d'expression lui-même. La maîtrise serait alors un travail à l'oeuvre dans le «dire» même. Etre maître de ses paroles ce serait dire bien. Et c'est peut être pour cela que l'écrit peut se donner pour le paradigme d'une parole totalement maîtrisée. C'est le caractère figé, définitif, la précision de l'énoncé qui signe le contrôle de notre parole. Ecrire c'est se rendre maître de sa parole dans le sens où c'est produire une pensée matérialisée et aboutie.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2616 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Sommes-nous maîtres de nos paroles ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit