LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Sommes-nous maîtres de nos désirs ? Sommes-nous maîtres de nos pensées ? >>


Partager

Sommes-nous maîtres de nos paroles ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sommes-nous maîtres de nos paroles ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Sommes-nous maîtres de nos paroles 	?
Zoom

— Éviter de ne traiter qu'un aspect de la question : on doit tenir compte aussi bien, par exemple, de la dimension collective du vocabulaire que de l'intervention éventuelle de l'inconscient.
— On ne peut se contenter d'énumérer des exemples de situations où nos paroles nous échappent plus ou moins : il faut parvenir à classer les différents cas autour d'un certain nombre de concepts.
— Ne pas être maître de ses paroles, cela peut signifier qu'elles s'éloignent de mon intention de signification, soit par excès (elles en disent plus), soit par défaut (elles n'en disent pas assez) : il faut tenir compte de ces deux aspects et les équilibrer dans la copie.



L'un est de nous permettre de fixer l'enchaînement de nos pensées qui, par leur aptitude à s'échapper de notre mémoire en nous faisant passer à autre chose peuvent à nouveau être rappelées grâce à tels ou tels mots qui les signalent. « Hobbes, Léviathan

·         Il y a, dans cet extrait de Hobbes, une maîtrise avérée de la parole : maîtrise parce que l'on redonne la pensée, mais aussi par la volonté de l'usage que l'on a des mots.

·         Dans les usages de la parole, Hobbes signale par ailleurs que nous marquons par elle notre volonté, en plus de dire ce que nous pensons et du repère qu'elle constitue pour nous.

·         Pour faire cela, il est clair qu'il faut parfaitement maîtriser les mots, le langage en particulier. La parole est l'expression, par le langage de la pensée. Si un manque de maîtrise pouvait se faire jour, peut-être est-ce au niveau du langage, ou des mots, que cela pourrait se ressentir.

2.      Cependant, nous utilisons un langage déjà crée. En maitrisons nous toutes les significations ?

·         Nous ne sommes pas les maîtres à l'origine de la création des mots .




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4358 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Sommes-nous maîtres de nos paroles ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit