NoCopy.net

Sommes-nous responsables de nos actes ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Sommes-nous responsables de nos actes ? Sommes-nous maître de nos désirs ? >>


Partager

Sommes-nous responsables de nos actes ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sommes-nous responsables de nos actes ?



Publié le : 9/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Sommes-nous responsables de nos actes ?
Zoom

Être sujet, ce n'est pas seulement tenter de se connaître, c'est aussi s'efforcer d'être l'auteur de ses actes. Un objet passif, ballotté par les circonstances, et dépourvu de volonté propre, est l'exact contraire d'un sujet moral susceptible d'orienter son action en procédant à des choix personnels.
 Si l'on définit le sujet comme responsable, c'est parce qu'il peut répondre de ses choix, de ses actes et, d'une façon générale, de ses actes. Il n'en est pas seulement l'agent (comme un acide est un agent de corrosion), mais aussi l'auteur (comme un écrivain est l'auteur de son roman). Cela suppose qu'il ait conscience des raisons et des conséquences de ses actes. Or, cette conscience, l'enfant ne la possède pas immédiatement. Et, plus généralement, ne peut-on craindre que, du fait de l'existence de l'inconscient, elle ne soit jamais vraiment suffisante pour faire de nous tous des sujets responsables ?



Toutefois, il était en son pouvoir de la jeter ou de la laisser tomber, car cela dépendait de lui. Il en va de même pour les hommes qui pouvaient, dès le début, éviter de devenir injustes et débauchés; aussi le sont-ils volontairement; mais une fois qu'ils le sont devenus, ils ne peuvent plus ne pas l'être. « Aristote, Éthique à Nicomaque, Ive s. av. J.-C. « L'homme est condamné à être libre. Condamné, parce qu'il ne s'est pas créé lui-même, et par ailleurs cependant libre, parce qu'une fois jeté dans le monde, il est responsable de tout ce qu'il fait. « Sartre, L'existentialisme est un humanisme, 1946.L'homme est « condamné à être libre «, parce qu'il ne peut échapper au devoir de se réaliser lui-même, de se faire être ce qu'il est.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Sommes-nous responsables de nos actes ?	Corrigé de 3968 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Sommes-nous responsables de nos actes ? " a obtenu la note de : aucune note

Sommes-nous responsables de nos actes ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit