NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Exactitude et vérité: ces deux notions se re ... Certitude, mauvaise marque de vérité ? >>


Partager

Le souci de vérité du savant et celui du philosophe s'aliment-ils à la même source ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le souci de vérité du savant et celui du philosophe s'aliment-ils à la même source ?



Publié le : 31/7/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Le souci de vérité du savant et celui du philosophe s'aliment-ils à la même source	?
Zoom

Analyse :

• La vérité est l'adéquation de la pensée et de son objet. Il ne s'agit pas de la réalité, mais ce qui caractérise un jugement porté sur la réalité.

Le souci de vérité exprime le fait que la vérité est leur préoccupation principale : à la fois intérêt, but, et inquiétude, puisque le risque de s'écarter de la vérité est toujours présent.

• Le savant s'entend en deux sens :

- c'est celui qui possède une grande connaissance, dont l'érudition est vaste

- c'est le scientifique, celui qui entreprend des recherches selon une démarche scientifique

• Le philosophe est celui qui a l'amour et le désir de la connaissance, qui pratique la philosophie, c'est-à-dire une activité réflexive mettant en oeuvre la raison.

• La source est le point de départ, l'origine : ici, ce qui vient animer le souci de vérité, mais également le but et la raison de cette recherche.

• Ce sujet semble mettre en opposition le savant et le philosophe : il faudra voir si un parallèle ou une complémentarité peuvent au contraire être établis.

Il faut prendre en compte une perspective historique : jusqu'au XVII siècle, la distinction entre philosophe et savant n'était pas aussi évidente qu'aujourd'hui, puisque la philosophie était comprise comme « savoir rationnel « et incluait donc les sciences (« philosophies de la nature «).

Problématisation :

Un philosophe n'est pas un savant, ni un savant un philosophe, et pourtant tous deux sont animés par le souci de la vérité. Est-ce pour autant le même ? Mais dire que leur souci de vérité ne s'alimentent pas à la même source, est-ce dire qu'il y a plusieurs vérités, ou plusieurs manières de concevoir la vérité ? Que faut-il penser de cette opposition entre savant et philosophe, entre science et philosophie ? Simple divergence, opposition ou complémentarité ?



.). Son domaine est celui de la pensée. * Il en résulte que la vérité du philosophe n'est pas forcément démontrable ni expérimentable. Il faut ici souligner les différences entre la méthode scientifique (l'expérience), la quête d'érudition, et la démarche philosophique. Ainsi, le consensus est un critère important de vérité pour le savant : une vérité est reconnue comme telle lorsque la communauté scientifique parvient à un accord. Tandis que les philosophes peuvent s'opposer et se contredire.               b. Quels objectifs ?   * Le rapport à la vérité varie du savant au philosophe : * Le souci de vérité du savant s'enracine dans une perspective pratique : il s'agit de comprendre le monde pour pouvoir agir sur lui. * Le souci de vérité du philosophe procède également d'un désir de comprendre, non selon des critères d'utilité, mais selon un critère de sens.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2176 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le souci de vérité du savant et celui du philosophe s'aliment-ils à la même source ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit