NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les Écrivains Naturalistes Reproduisent-Ils S ... Pourquoi Certains Écrivains Ont-Ils Recours A ... >>


Partager

On a souvent considéré la poésie comme le moyen privilégie pour exprimer ses sentiments ou ses émotions. Cette conception est-elle la seule possible? En vous appuyant sur les textes du corpus et sur vos connaissances, montrez la diversité des fonctions de la poésie.

Echange

Aperçu du corrigé : On a souvent considéré la poésie comme le moyen privilégie pour exprimer ses sentiments ou ses émotions. Cette conception est-elle la seule possible? En vous appuyant sur les textes du corpus et sur vos connaissances, montrez la diversité des fonctions de la poésie.



Document transmis par : Li19934


Publié le : 18/9/2010 -Format: Document en format HTML protégé

On a souvent considéré la poésie comme le moyen privilégie pour exprimer ses sentiments ou ses émotions. Cette conception est-elle la seule possible? En vous appuyant sur les textes du corpus et sur vos connaissances, montrez la diversité des fonctions de la poésie.
Zoom

 

La poésie est une forme littéraire écrite en vers, et qui se distingue donc de la prose. Le mot « poésie « vient du grec « poiein «, qui signifie « faire, créer «. Elle est un genre unique dans la mesure où c’est presque uniquement par la forme du poème, c’est-à-dire avec le jeu des sonorités, le rythme, la musicalité et les figures, le travail sur les mots, en fait toutes les ressources du langage, que le poète se donne un pouvoir d’invention, dans l’objectif d’exprimer ou de suggérer quelque chose.

A l’origine, la poésie était chantée accompagnée d’une lyre, l’instrument de musique d'Orphée, poète musicien descendu aux Enfers pour y chercher son épouse Eurydice, ce qui a donné naissance à la notion de poésie lyrique. De nos jours, on associe très souvent le registre lyrique à la poésie, ce qui laisse entendre que la poésie traite de l’expression d’un sentiment ou d’une émotion personnelle intense. En effet, dans son œuvre, chaque auteur révèle une partie de lui-même, fait partager ses sentiments ou ses émotions.

On peut néanmoins se demander si l’expression des sentiments personnels rend compte de l’ensemble de la littérature poétique. Dans une première partie, nous verrons donc en quoi la poésie s’associe au lyrisme et est souvent l’expression d’un moi intérieur, c’est-à-dire généralement d’un sentiment amoureux ou d’une mélancolie du souvenir. Puis nous montrerons que la poésie, et notamment la poésie engagée, est en lien avec le monde, et qu’elle est en fait une clé de compréhension du monde. La poésie est alors porteuse d’un discours de l’engagement et  le poète lui-même se veut guide et porte-parole des opprimés. Enfin, nous montrerons que la poésie est également un jeu et une réflexion sur le langage, et tout simplement un texte artistique.

 

La poésie est traditionnellement dévolue à l’extériorisation des vécus intérieurs de la personne et semble bien être le moyen privilégié, notamment par le registre lyrique, de parvenir à cette fin en raison de la richesse de ses moyens sémantiques et phoniques. Elle permet en effet au poète d’exprimer l’authenticité de ses émotions, de sa sensibilité, voire de son intimité, et ce depuis le Moyen Age, où les troubadours chantaient l’amour, jusqu’au XXème siècle avec des poètes tels qu’Aragon et Eluard, pour lesquels le lyrisme est une tonalité majeure de la poésie.

La poésie lyrique est en effet l’expression du moi intérieur, Elle chante le malheur, le bonheur, les doutes et les craintes de l’auteur. Elle lui permet tout particulièrement d’exprimer des émotions intenses et des sentiments. Dans le poème, J’écris, Anna de Noailles écrit : « J’ai dit ce que j’ai vu et ce que j’ai senti. « Par l’utilisation du pronom « je «, le poète se place en position centrale et représente la condition humaine en exprimant ses sentiments, en particulier, dans ce poème, la souffrance. De même, Musset a ainsi pu écrire : « D’un sourire, d’un mot, d’un soupir, d’un regard. Faire un travail exquis, plein de crainte et de charme. Faire une perle d’une larme «. Il considère donc que la poésie est essentiellement lyrique, et qu’elle est reliée à des sentiments. Dans La Nuit de Mai, il complète son propos en écrivant : « Les plus désespérés sont les chants les plus beaux. Et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots. « Il considère donc que la poésie, du moins ses chefs-d’œuvre, est reliée à des sentiments de mélancolie ou de désespoir, jusqu’à dire que l’inspiration poétique provient de cette souffrance. Louise Labé puisa également pour écrire son œuvre dans son expérience douloureuse de l’amour et dans l’ambigüité du sentiment amoureux, comme l’illustre bien notamment  le sonnet VIII de ses Œuvres de 1555, souvent appelé « Je vis je meurs «, avec à la fois les effets néfastes de la passion et la tyrannie du sentiment amoureux. 

Néanmoins, c’est surtout chez les romantiques que la poésie apparaît comme le moyen privilégié de l’expression des sentiments. Elle y prend alors la forme de l’effusion ou du discours. En effet, leur chef de file, Chateaubriand, dans René, montre véritablement à quel point la poésie est au service des sentiments. René sera bientôt le point central du cliché romantique le mieux connu : « le mal du siècle «. On y retrouve notamment l’expression d’une foi qui met mieux en évidence l’exaltation du sentiment poétique.

L’expression des sentiments est également très forte dans le poème « Demain dès l’aube « de Victor Hugo, mais elle laisse également apparaître une nouvelle vocation de la poésie : son pouvoir d’immortalité. En effet, le dialogue « je «/« tu « fait apparaître une interlocutrice vivante et présente, aussi bien dans la pensée que dans le cœur du narrateur. Si l’on considère le dernier vers du poème, le « bouquet de houx vert et de bruyère en fleurs « que va déposer Hugo sur la tombe de sa fille Léopoldine semble vivre d’une vie éternelle grâce à l’écriture poétique. Le poète crée et souligne ainsi l’éternité grâce à cette image. Ajoutons à cela un récit à la fois harmonieux et douloureux du pèlerinage de Victor Hugo…et sa fille est à jamais préservée de l’oubli. « Demain dès l’aube « est par ailleurs extrait des Contemplations, qui sont considérées comme la plus grande œuvre d’Hugo, car elle mélange de nombreux thèmes tels l’amour, la mort, la joie mais surtout le souvenir, faisant ainsi des Contemplations une œuvre majeure du lyrisme et de l’expression des sentiments.

Il est ainsi très probable que les sentiments intimes qu’Hugo souhaitait faire passer auraient sans doute été moins bien perçus s’il avait écrit un simple roman. Plus que le roman, la poésie fait en effet figure de vrai miroir de l’âme. Chez les romantiques, la poésie permet d’ailleurs au poète de se délivrer de ses maux sentimentaux. Cette idée s’inscrit dans la continuité des textes de la Pléiade, dont le thème principal est l’amour. Ainsi, dans « Sur la mort de Marie « de Pierre de Ronsard, celui-ci utilisait déjà le même procédé d’« éternité par l’écriture poétique «. On retrouve la même intention dans « A une passante « de Charles Baudelaire, où le poète tente de donner un semblant d’éternité à une rencontre éphémère. Mais le poète est souvent aussi un être malheureux, et l’amour n’est pas la seule cause de son désarroi. Il s’agit d’un mal plus abstrait, plus profond : le spleen, un état d’insatisfaction générale de l’âme, une sensation de vide, d’inachèvement, ...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "On a souvent considéré la poésie comme le moyen privilégie pour exprimer ses sentiments ou ses émotions. Cette conception est-elle la seule possible? En vous appuyant sur les textes du corpus et sur vos connaissances, montrez la diversité des fonctions de la poésie." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit