LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Auguste Comte: Cours de philosophie positive ... Montrez que, dans le roman Fahrenheit 451, pl ... >>


Partager

Stuart Mill: Système de logique déductive et inductive - La liberté et la morale

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Stuart Mill: Système de logique déductive et inductive - La liberté et la morale



Publié le : 15/7/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Stuart Mill: Système de logique déductive et inductive - La liberté et la morale
Zoom

John Stuart Mill naquit à Londres en 1806. Son père, James Mill, est connu par son Histoire des Indes et par son Analyse des phénomènes de l'esprit humain, dont certaines conclusions sont analogues aux théories d'A. Comte.

James Mill fut lié d'ami lié avec Bentham, et il éleva son fils en dehors de toute influence sentimentale, cherchant seulement à développer en lui les facultés dn raison­nement, et ne lui laissant guère étudier que la logique.

Un voyage que Stuart Mill fit en France le mit en relations avec le chef du positivisme, et contribua à adoucir la raideur de son caractère. Revenu en Angleterre, il y publia ses principaux ouvrages : Examen de la phi­losophie d'Hamilton; Système de logique ; Auguste Comte; la Psychologie de M. Bain ; Principes d'écoL nomie politique, etc. La mort le surprit au milieu de ses travaux, en 1873. Avant de mourir, il avait eu le temps d'achever son Autobingraphie.

II. — LA PHILOSOPHIE DE STUART MILL

Le point de départ et la méthode du la philosophie de Stuart Mill sont les mêmes que chez A. Comte; niais, sur bien des points,:il s'éloigne du eller du positivisme français, notamment dans ses conceptions psychologiques et lo­giques.

A. Comte ne fait aucune place aux phénomènes in­ternes. Stuart Mill ne les méconnaît pas et il les étudie.

Toutefois la psychologie de Stuart Mill est tout empi­rique. Elle est la science des faits internes, mais non la science de l'âme. La, conscience, d'après lui, ne saisit que des phénomènes : étudier ces phénomènes, rechercher leurs rapports, les lois qui président à leur association, c'est le seul objet de la psychologie. Les facultés, les pouvoirs, les causes ne sont que des mots, des résumés d'expérience qui ne représentent aucune réalité indépendante.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5846 mots (soit 9 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Stuart Mill: Système de logique déductive et inductive - La liberté et la morale" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit