NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Suis je le mieux placé pour dire qui je suis ... Suis-je bien placé pour savoir ce que je sui ... >>


Partager

Suis-je bien le sujet de toutes mes pensées et mes actions ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Suis-je bien le sujet de toutes mes pensées et mes actions ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Suis-je bien le sujet de toutes mes pensées et mes actions 	?
Zoom

• Le sujet est l'être considéré dans son individualité, le « moi «. C'est, comme dans le sens grammatical, l'auteur, celui auquel se rapporte les pensées et les actions.

Dans un autre sens, le sujet est également le thème, le propos. Enfin, il faut tenir compte du troisième sens : le sujet est celui qui est soumis à une autorité souveraine.

• Les pensées, entièrement dans l'intériorité, se rapportent plus profondément au sujet. Elles sont l'oeuvre d'une conscience. Cependant, il faudra voir la part d'influence extérieure à l'oeuvre : ce que j'appelle « mes « pensées, est-ce bien entièrement mes propres pensées ?

• Les actions au contraire appartiennent au domaine de l'extériorité, de ce qui est visible. Cependant, elles relèvent de la volonté, donc des pensées et de l'intériorité. Mais toutes nos actions ne sont pas l'oeuvre de notre volonté. 

• Dès lors, en quoi réside notre « moi « : est-ce une individualité spontanée, qui est entièrement l'auteur et le créateur de nos pensées et de nos actions ? Ou bien le sujet est-il justement le produit des pensées et des actions ? En d'autres termes : qu'est-ce exactement que le sujet, et comment peut-on le définir par rapport à ses pensées et ses actions ? Quel rapport les unit ?

 



              2. La responsabilité   * Là se situe la différence entre l'homme et l'animal. L'animal n'est pas le sujet de ses actions de la même manière que l'homme, puisque celles-ci ne procèdent pas d'un même type de réflexion, mais en grande partie de l'instinct. * Dire que l'homme est toujours le sujet de ses pensées et de ses actions, c'est également dire qu'il est responsable. Il faut faire la distinction ici entre « responsable » et « coupable ». Si je suis contraint à commettre une action répréhensible, je ne suis peut-être pas coupable (je n'ai pas eu le choix), mais je reste responsable : en effet, il a bien fallu que mon entendement et ma volonté entrent en jeu pour agir. La décision ne m'appartient peut-être pas, mais je reste l'auteur de mes actions.   à Personne ne pense ni n'agit à notre place, mais nous participons toujours à la production de nos pensées et de nos actions. Cependant, dire que nous y participons ne signifie pas que nous sommes le seul à le faire. D'autres instances entre en jeu dans la production des pensées et des actions : si j'en suis bien le sujet, je ne suis peut-être pas le seul.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2207 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Suis-je bien le sujet de toutes mes pensées et mes actions ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit