Suis-je libre de me nuire ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Suis-je libre de diriger ma conscience ? Suis-je libre de penser ce que je veux ? >>


Partager

Suis-je libre de me nuire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Suis-je libre de me nuire ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Suis-je libre de me nuire	?
Zoom

La liberté, dans son sens usuel, désigne l'état de celui qui fait ce qu'il veut et rejoint ainsi son sens originaire. En effet, liber en latin signifie absence de contraintes. Se nuire, c'est agir dans un sens opposé à la bonne marche de mon existence. Je peux tout à fait me nuire puisque j'ai le droit de décider ce que je veux faire de ma vie. Pourtant dans certains pays, le suicide, comme plus grande possibilité de me nuire, est interdit. Même si cela peut paraître choquant, il faut essayer de comprendre pourquoi. La liberté définie comme absolue, par laquelle je peux faire exactement tout ce qu'il me plaît, semble s'appliquer aussi à la possibilité de me nuire. Nul ne peut m'empêcher de me faire du mal, si cela ne nuit pas à autrui. Pourtant l'homme peut-il vraiment vouloir se faire du mal consciemment? Ne sommes nous pas poussés par l'ignorance ou par des causes extérieures à faire notre malheur? N'avons nous pas de plus des devoirs envers autrui?



Sartre reprend cette phrase pour fonder l'absolu liberté de l'homme. Mais cela ne veut pas dire que l'homme peut faire ce qu'il veut. Bien au contraire, cette liberté s'accompagne d'une responsabilité écrasante. En effet, pour Sartre, quand l'homme agit, il est responsable de lui mais aussi de tous les hommes parce qu'il donne une image de ce que l'homme devrait être. "Il n'est pas un de nos actes qui, en créant l'homme que nous voulons être, ne crée en même temps une image de l'homme tel que nous estimons qu'il doit être." Ainsi, en agissant en vue de notre malheur, nous donnons une basse image de ce que doit être l'humain. De plus, Kant écrit que la liberté ne s'exerce pleinement qu'en suivant la loi morale dictée par la raison qui consiste à :" Agis de telle sorte que ton action puisse être universalisable." Or si tout le monde agissait en vue de son malheur et de sa mort, il ne finirait pas plus y avoir un être humain sur terre et le monde n'aurait plus aucun sens. Dans certaines législations anglo-saxonnes, la tentative de suicide peut faire l'objet de poursuites judiciaires. C'est parce que l'individu y est considéré comme ayant des devoirs envers la collectivité et le suicide y est considéré comme un acte d'insoumission.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Suis-je libre de me nuire	? Corrigé de 1792 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Suis-je libre de me nuire ?" a obtenu la note de : aucune note

Suis-je libre de me nuire ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit