LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on ne pas être soi-même? Suis-je le produit de mon passé ? >>


Partager

Suis-je ce que mon passé a fait de moi?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Suis-je ce que mon passé a fait de moi?



Publié le : 10/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Suis-je ce que mon passé a fait de moi?
Zoom

- La question est classique, et on essaiera de ne pas la traiter d'un point de vue purement psychologique.


- Cela n'interdit pas, bien au contraire, de faire allusion à la psychanalyse, puisque, pour Freud, le passé d'un sujet est déterminant pour son présent.


- Jusqu'où peut-on admettre une détermination du sujet par son passé ? Ou : comment en concevoir la limitation ?



- Au sens strict (et sans trop jouer sur les ternes du sujet), un « je » malade ne résulte d'ailleurs pas de ce que son passé a fait de son « moi », puisque ce passé pathogène n'est précisément pas dans son « moi » (mais dans son « ça »). Là où « ça » était, « Je » dois devenir (Freud). Dans la trente et unième des « Nouvelles conférences d'introduction à la psychanalyse » (1932), intitulé « La décomposition de la personnalité psychique », Freud décrit le but du traitement psychanalytique  par cette formule : « Là où « çà » était, « je » dois devenir », où le « ça » représente l'inconscient. Il est remarquable que la traduction de la phrase allemande ait prêté à controverses. Pour comprendre l'enjeu de cette phrase, il faut garder à l'esprit que la psychanalyse, avant d'être une discipline, voire une science, est avant tout une thérapie, une façon de guérir des patients. Dans notre texte, Freud affirme « C'est que l'être humain tombe malade en raison du conflit entre les revendications de la vie pulsionnelle et la résistance qui s'élève en lui contre elles ». La maladie provient d'un conflit entre les normes « éthiques, esthétiques et sociales » et des désirs qui « semblent remonter d'un véritable enfer ». Or ces désirs censurés ne sont pas plus conscients que la censure elle-même. Le malade subit donc un combat interne dont il n'a ni la maîtrise, ni la connaissance : « La psychanalyse entreprend d'élucider ces cas morbides inquiétants, elle organise de longues et minutieuses recherches, elle se forge des notions de secours et des constructions scientifiques et, finalement peut dire au moi : « il n'y a rien d'étranger qui se soit introduit en toi, c'est une part de ta propre vie psychique qui s'est soustraite à ta conscience et à la maîtrise de ton vouloir. » En quoi consiste alors le traitement ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3181 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Suis-je ce que mon passé a fait de moi? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit