Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-il vrai qu'il n'y a pas de bonheur intell ... Pledoirie Claude gueux >>


Partager

Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience

Philosophie

Aperçu du corrigé : Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience



document rémunéré

Document transmis par : Cassy46


Publié le : 15/4/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience
Zoom

Sujet : Suis-je responsable de ce dont je n’ai pas conscience ?

 

 

 

Introduction :

 

C’est en Grèce que l’humanité fut gagnée par la soif de liberté et un projet révolutionnaire. Elle entreprit de faire d’un pays sous le joug du Démos (l’Aristocratie), un pays où les individus seraient reconnus comme «sujets de droits«, où les citoyens adhéreraient à un même idéal, animés par l’éthique de la responsabilité. Ainsi, selon les historiens, le concept de Responsabilité, fruit d'une évolution dont on pourrait situer le berceau à Athènes, au Vème siècle avant Jésus-Christ, serait en étroite relation avec l'avènement de la démocratie. L’apparition de ce concept n’est pas sans relation avec la vague de questionnement qui prit son essor à la même époque avec Socrate. A mesure qu’il prenait pleinement conscience de sa nature humaine, l’homme chercha à évaluer sa responsabilité dans le fonctionnement des différents systèmes sociaux et ce qu'ils incluent. Puis, beaucoup plus tard, grâce à la notion que Freud baptisa «l’inconscient«, il étendit son domaine d’interprétation et s’interrogera: Puis-je être tenu pour responsable d’un acte que ma conscience a refoulé ? D’autres comme Sartre ou Alain, opposés à cette théorie défendirent avec ferveur «qu’il n’y avait pas un autre moi en moi«. Ainsi naissait la question: La non-conscience inclut-elle nécessairement la non-responsabilité ?

« Notre conscience est un juge infaillible quand nous ne l'avons pas encore assassinée « a écrit Balzac.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience Corrigé de 2249 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience" a obtenu la note de : aucune note

Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit