NoCopy.net

sujet: le langage - Est-il permis de tout dire ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< commentaire Martin
Green
2GT1
Handball< ...
>>


Partager

sujet: le langage - Est-il permis de tout dire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : sujet: le langage - Est-il permis de tout dire ?



document rémunéré

Document transmis par : laetitia.pierron-313


Publié le : 23/3/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
sujet: le langage - Est-il permis de tout dire ?
Zoom

L\'homme est le seul être à pouvoir exprimer ses sentiments et pas seulement l\'endroit où il y a de quoi se nourrir. En effet, comment ferait une abeille pour exprimer son mécontentement, son envie de ne pas suivre les autres?(...) Le langage est donc considéré comme un outil: il résoudrait tout, ouvrirait toutes les portes. En tant que tel, à la question, « Y-a-t-il quelque chose que le langage ne puisse dire? » INTRODUCTION Dans cette question philosophique, le « peut-on » peut se prendre selon deux acceptions, c’est à dire soit sous l’angle du « est-il permis ? » (est-il permis de tout dire ?), soit sous l’angle de « est-il possible ? « (est-il possible de tout dire ?) Ce problème peut donc s’envisager selon la permission et selon la possibilité. Selon la permission, il s’agit de voir si moralement, il est autorisé de tout dire ; et selon la possibilité, il s’agit de voir d’un point de vue ontologique et existentiel, s’il est seulement réaliste ou non de pouvoir tout dire avec le langage. PREMIÈRE PARTIE : LE LANGAGE NOUS DONNE T-IL LA POSSIBILITÉ DE TOUT DIRE ? A) Première sous-partie : le langage nous donne la possibilité de quasiment tout dire. Premier argument : Le langage nous permet de pratiquement tout dire, car le langage, contrairement à la communication animale nous donne la possibilité d’exprimer des pensées précises et abstraites. Ainsi les abeilles communiquent entre elles, et se donnent des informations très précises sur les lieux précis où elles sont censées trouver du pollen. Mais les abeilles ne peuvent pas , par contre, exprimer autre chose. Leur communication est très restreinte, alors que le langage humain a une très grande plasticité puisqu’avec lui, on peut exprimer ses sentiments (amour, chagrin, joie…) mais aussi des raisonnements complexes comme des démonstrations mathématiques très abstraites. On n’a par contre jamais vu ni les abeilles, ni d’autres animaux être férus de science, de poésie, de philosophie… Bien sur, les animaux supérieurs comme les singes, les chiens, les dauphins peuvent exprimer leurs sentiments, mais par l’intermédiaire de gestuelles et de gémissements ; alors qu’un être humain peut composer une chanson pour exprimer ses sentiments (paroles et musiques). Les animaux supérieurs ont une intelligence émotionnelle comme les êtres humains ; mais étant dépourvus de langage, ils ne peuvent exprimer des pensées abstraites comme un raisonnement philosophique ou une démonstration mathématique. Avec le langage humain ; par contre, il semble qu’on puisse aborder une infinité de types de sujets des plus pratiques ( par exemple, » j’ai faim, j’ai froid » ) aux plus abstraits (résolution de problèmes mathématiques complexes, raisonnement philosophique comme dans la Critique de la Raison Pure où Kant montre et démontre que les cadres a priori de la perception sont l’espace et le temps). Deuxième argument : Le langage nous permet quasiment de tout dire, car il nous offre la possibilité d ‘évoquer des choses inexistantes, disparues, qui ne sont plus (passé) ou qui ne sont pas encore (futur). Le langage nous permet donc d’aller dans toutes les dimensions du temps. Ainsi, en histoire, on peut évoquer les âges antérieurs de l’Humanité, et en science-fiction, on peut imaginer les scénarios de la société future. Les animaux qui n’ont pas de langage sont contraints de toujours vivre dans le présent ; ils sont rivés au présent. Par contre, nous, les êtres humains, nous sommes dans l’épaisseur du temps, la durée et pas dans l’instantanéité pure des animaux, ou que recherchent certains bouddhistes (ils cherchent à être dans la spontanéité de l’instant), et tout ceci grâce au langage.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : sujet: le langage - Est-il permis de tout dire ? Corrigé de 3213 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "sujet: le langage - Est-il permis de tout dire ?" a obtenu la note de : aucune note

sujet: le langage - Est-il permis de tout dire ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit