NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ROMANTISME LA VALEUR DES TEMPS >>


Partager

Sujet : La science peut-elle fournir à l&#8217;homme des réponses définitives ?

Echange

Aperçu du corrigé : Sujet : La science peut-elle fournir à l&#8217;homme des réponses définitives ?



Document transmis par : rineutrop


Publié le : 14/3/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Sujet :   La science peut-elle fournir à l&#8217;homme des réponses définitives ?
Zoom

Sujet&nbsp;: &nbsp;&nbsp;La science peut-elle fournir &agrave; l&rsquo;homme des r&eacute;ponses d&eacute;finitives&nbsp;?

INTRODUCTION

La science est un moyen pr&eacute;cieux dont les hommes se servent pour la recherche et la connaissance des r&eacute;alit&eacute;s objectives cach&eacute;es dans la nature. Elle a connu une avanc&eacute;e extraordinaire. Sur la question de son utilit&eacute;, d&rsquo;aucun estiment qu&rsquo;elle peut &ecirc;tre objet de solution &agrave; tous les probl&egrave;mes du monde. Or, force est de constater que les progr&egrave;s de la science ont engendr&eacute; des inconv&eacute;nients que&nbsp; la science elle-m&ecirc;me est incapable de r&eacute;soudre. M&ecirc;me si la science permet &agrave; l&rsquo;homme de trouver des solutions &agrave; ces probl&egrave;mes, n&rsquo;est-ce pas en elle que paradoxalement r&eacute;sident dans le m&ecirc;me temps l&rsquo;angoisse et le malheur de l&rsquo;homme qu&rsquo;elle se trouve incapable de r&eacute;soudre&nbsp;?

Avant d&rsquo;entrer dans le vif du sujet, essayons de faire une approche d&eacute;finitionnelle du concept science. Selon Andr&eacute; Lalande &laquo;&nbsp; la science est un ensemble de connaissances ayant un degr&eacute; suffisant d&rsquo;unit&eacute; et de g&eacute;n&eacute;ralit&eacute;s et susceptible d&rsquo;amener les hommes qui s&rsquo;y consacrent &agrave; des conclusions concordantes&nbsp; qui ne r&eacute;sultent ni de go&ucirc;ts et des int&eacute;r&ecirc;ts personnels qui leur sont communs mais de relations objectives qu&rsquo;on d&eacute;couvre graduellement et que l&rsquo;on confirme par des m&eacute;thodes de v&eacute;rifications&nbsp;&raquo;. La science se pr&eacute;sente comme la d&eacute;couverte des lois, des relations objectives existant dans le r&eacute;el. Elle vise &agrave; cet effet l&rsquo;objectivit&eacute;, l&rsquo;universalit&eacute; et la g&eacute;n&eacute;ralit&eacute;. L&rsquo;objectivit&eacute; est synonyme d&rsquo;impartialit&eacute; puisqu&rsquo;elle ne rel&egrave;ve pas du sujet pensant, de ses pr&eacute;f&eacute;rences, de ses sentiments. Le monde ext&eacute;rieur se d&eacute;couvre tel qu&rsquo;il est et non tel que le sujet le voit. La connaissance scientifique suppose une organisation m&eacute;thodique rigoureuse et constructive. D&rsquo;abord, elle se base sur un tel principe pour r&eacute;pondre aux exigences de la raison humaine avec une envergure sur les faits.

Ensuite, toute d&eacute;marche scientifique adopte la m&eacute;thode de l&rsquo;observation&nbsp;: elle est directe ou indirecte, naturelle ou artificielle. Dans le premier cas, elle est imm&eacute;diate et se sert des sens et dans le second, elle est m&eacute;diate et se sert&nbsp; des instruments tels que la loupe, le t&eacute;lescope, le microscope.

Par ailleurs nous avons l&rsquo;hypoth&egrave;se ou l&rsquo;explication anticip&eacute;e et l&rsquo;exp&eacute;rimentation ou la v&eacute;rification ou la d&eacute;monstration qui se fait au laboratoire.

&nbsp;En outre, n&rsquo;y a-t-il pas des connaissances empiriques qui seraient &eacute;ternelles&nbsp;?&nbsp; Alors m&ecirc;me que la science &nbsp;s&rsquo;efforce de le restituer avec fid&eacute;lit&eacute;, le vrai n&rsquo;est pourtant pas le r&eacute;el. Tandis que la r&eacute;alit&eacute; est d&eacute;finie ind&eacute;pendamment de l&rsquo;homme, la v&eacute;rit&eacute; est toujours de l&rsquo;ordre du discours ou de la repr&eacute;sentation. Pr&eacute;occupation essentielle de la recherche philosophique, la v&eacute;rit&eacute; n&rsquo;est donc ni un fait, ni un donn&eacute;. Au contraire, elle doit &ecirc;tre recherch&eacute;e. Pour y parvenir, n&rsquo;y a-t-il pas des conditions d&rsquo;acc&egrave;s et celles des crit&egrave;res du jugement vrai&nbsp;? Depuis la naissance de la philosophie, le d&eacute;bat sur la v&eacute;rit&eacute; oppose ceux qui, comme les Sophistes, pensent qu&rsquo;elle r&eacute;side enti&egrave;rement dans l&rsquo;opinion subjective et ceux qui, comme Platon, pensent qu&rsquo;elle consiste &agrave; savoir ce que sont les choses en elles-m&ecirc;mes objectivement ind&eacute;pendamment de l&rsquo;opinion que l&rsquo;on peut avoir. N&rsquo;y a-t-il pas des v&eacute;rit&eacute;s dont-il n&rsquo;est pas permis de douter&nbsp;?

Il existe des v&eacute;rit&eacute;s dont il n&rsquo;est pas permis de douter. C&rsquo;est le cas des propositions math&eacute;matiques&nbsp;; c&rsquo;est aussi le cas du cogito cart&eacute;sien&nbsp;: ce qui ne se con&ccedil;oit clairement et distinctement est vrai parce que qu&rsquo;il est impossible de le mettre en doute. En effet, nous pouvons douter de tout, mais pas de la v&eacute;rit&eacute; m&eacute;taphysique ou morale qui est une pens&eacute;e rationnelle non scientifique. Il existe aussi la v&ea...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Sujet : La science peut-elle fournir à l&#8217;homme des réponses définitives ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit