NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Toute conscience est elle implicitement mora ... La technique peut-elle améliorer l'homme ? >>


Partager

La technique n'est-elle qu'un savoir appliqué ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La technique n'est-elle qu'un savoir appliqué ?



Publié le : 11/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

	La technique n'est-elle qu'un savoir appliqué ?
Zoom

Il semble difficile de soutenir que la technique soit autre chose qu’un savoir appliqué. En effet, le plombier, lorsqu’il répare un évier, fait-il autre chose qu’appliquer une certaine connaissance à un problème ? Pourtant, il apparaît aujourd’hui que la technique sort de son ordre, qu’elle prend tellement de place dans notre vie qu’elle nous empêche de nous interroger pleinement sur le sens même de cette vie. Pris au piège de la technique, qui nous sollicite en permanence et qui s’impose sans nous demander notre avis, nous devenons prisonniers d’un affairement perpétuel qui ne nous laisse plus de temps pour les questions essentielles. Face aux méfaits de la technique, n’est-il pas opportun de se demander si une telle fuite en avant dans l’absurde mérite seulement le qualificatif de « savoir « ?



-          Comme le montre Aristote dans le premier chapitre de la Métaphysique¸ la technique est née des « nécessités de la vie. » Face à ces nécessités, l'homme avait acquis des routines et engrangé une expérience lui permettant de parer aux problèmes de la vie. -          Si les humains avaient été confinés à une logique de l'utile, ils n'auraient jamais découvert aucune technique, raconte Aristote. Mais comme les hommes sont capables d'admirer le caractère scientifique des techniques, ils en arrivèrent à admirer les découvreurs de techniques. -          Entraînés par leur admiration, les hommes passèrent des arts touchant aux « nécessités de la vie » à ceux qui visent l'agrément : ceux que nous appelons généralement les beaux-arts. -          Enfin, les hommes parvinrent à des savoirs qui ne visent ni l'utilité ni le plaisir, mais la seule spéculation intellectuelle désintéressée : les sciences. Ces dernières représentent une vertu humaine, c'est-à-dire une vie meilleure. Aristote considère ainsi que la technique représente un des moyens de l'auto déploiement de la nature rationnelle de l'humanité. -          La technique n'est donc pas seulement un savoir appliqué, elle constitue aussi le moment antérieur et nécessaire à un savoir véritable.     La technique pourrait être vue comme une application sans savoir véritable.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1259 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La technique n'est-elle qu'un savoir appliqué ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit