LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< TEXTE Heidegger HEIDEGGER, Essais et confére ... Bergson et le langage >>


Partager

TEXTE Claude BERNARD, Introduction à l'étude de la Médecine expérimentales

Philosophie

Aperçu du corrigé : TEXTE Claude BERNARD, Introduction à l'étude de la Médecine expérimentales



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	TEXTE Claude BERNARD, Introduction à l'étude de la Médecine expérimentales
Zoom

Claude Bernard (1813-1878) est un des fondateurs de la physiologie moderne. Sa particularité est de refuser à la fois la conception vitaliste, qui considère l’organisme comme un lieu de forces vitales indéterminées, mais également une conception qui le réduit seulement à des éléments déterminés de façon mécanique par des propriétés physico-chimiques. Ce texte est représentatif de cette position originale, rigoureuse d’un point de vue scientifique, car fidèle à une conception où les lois physiques et chimiques sont capitales, mais consciente de l’importance de la notion de création pour la biologie. Quelle est en effet la particularité de la biologie au sein des sciences ? Si c’est le concept de vie comme création qui la distingue, comment penser ce dernier tout en faisant place à une rigueur scientifique ?

 



TEXTE Claude BERNARD, Introduction à l'étude de la Médecine expérimentales S'il fallait définir la vie d'un seul mot, qui, en exprimant bien ma pensée, mît en relief le seul caractère qui, suivant moi, distingue nettement la science biologique, je dirais: la vie, c'est la création. En effet, l'organisme créé est une machine qui fonctionne nécessairement en vertu des propriétés physico-chimiques de ses éléments constituants. Nous distinguons aujourd'hui trois ordres de propriétés manifestées dans les phénomènes des êtres vivants: propriétés physiques, propriétés chimiques et propriétés vitales. Cette dernière dénomination de propriété vitale n'est, elle-même, que provisoire; car nous appelons vitales les propriétés organiques que nous n'avons encore pu réduire à des considérations physico-chimiques; mais il n'est pas douteux qu'on y arrivera un jour. De sorte que ce qui caractérise la machine vivante, ce n'est pas la nature de ses propriétés physico-chimiques, si complexes qu'elles soient, mais bien la création d'une machine qui se développe sous nos yeux dans les conditions qui lui sont propres et d'après une idée définie qui exprime la nature de l'être vivant et l'essence même de la vie.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2500 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " TEXTE Claude BERNARD, Introduction à l'étude de la Médecine expérimentales " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit