LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Se sentir obligé, est-ce renoncer à sa libert ... Comment sait-on que quelqu'un est conscient d ... >>


Partager

Une théorie n'est-elle qu'une manière logique d'ordonner des idées ? ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Une théorie n'est-elle qu'une manière logique d'ordonner des idées ? ?



Publié le : 16/2/2004 -Format: Document en format HTML protégé

 Une théorie n'est-elle qu'une manière logique d'ordonner des idées ? ?
Zoom

- La notion de "théorie" a une double signification qui pourrait apparaître, de prime abord, contradictoire : elle désigne, dans son acception scientifique, un ensemble de propositions logiquement liées les unes aux autres, et destinées à rendre compte d'un aspect du réel ; mais dans son acception éthymologique, elle renvoie à une activité particulière de l'âme, la contemplation (theoria).

- Une théorie peut ainsi avoir une signification tant dialogique ou dianoétique (un raisonnement se déroulant dans le temps), que purement intuitive (une connaissance directe).

- Or, ces deux sens s'opposent complètement, dans le rôle que l'on entend donner aux "idées" ou propositions logiquement articulées entre elles : soit elles expriment précisément cette théorie, soit elles constituent comme les conséquences logiques de la théorie, alors conçue comme contemplation.

- Comment donc concevoir l'articulation de la théorie et des idées ? Une théorie fait-elle corps à celles-ci, ou bien les précède-t-elle logiquement ? Comment concevoir le lien entre la théorie et la logique ?

 



- La notion de "théorie" a une double signification qui pourrait apparaître, de prime abord, contradictoire : elle désigne, dans son acception scientifique, un ensemble de propositions logiquement liées les unes aux autres, et destinées à rendre compte d'un aspect du réel ; mais dans son acception éthymologique, elle renvoie à une activité particulière de l'âme, la contemplation (theoria).
- Une théorie peut ainsi avoir une signification tant dialogique ou dianoétique (un raisonnement se déroulant dans le temps), que purement intuitive (une connaissance directe).
- Or, ces deux sens s'opposent complètement, dans le rôle que l'on entend donner aux "idées" ou propositions logiquement articulées entre elles : soit elles expriment précisément cette théorie, soit elles constituent comme les conséquences logiques de la théorie, alors conçue comme contemplation.
- Comment donc concevoir l'articulation de la théorie et des idées ? Une théorie fait-elle corps à celles-ci, ou bien les précède-t-elle logiquement ? Comment concevoir le lien entre la théorie et la logique ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1022 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Une théorie n'est-elle qu'une manière logique d'ordonner des idées ? ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit