LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Une souffrance peut-elle être utile ? Une théorie scientifique doit-elle nécessair ... >>


Partager

Une théorie sans expérience nous apprend-elle quelque chose ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Une théorie sans expérience nous apprend-elle quelque chose ?



Publié le : 3/1/2006 -Format: Document en format HTML protégé

	Une théorie sans expérience nous apprend-elle quelque chose 	?
Zoom

A l'intérieur du mot même d'expérience il existe une tension conceptuelle entre les adjectifs. L'expérimental c'est l'observation artificiellement provoquée qui prélève du quantitatif. En revanche l'empirique est un constat qui implique le corps dans une relation spontanée avec le donné qui l'environne. Dans l'écart entre ces notions apparaît un paradoxe : l'expérimental est fait pour nous apprendre les relations entre les phénomènes alors que l'empirique met en valeur un fait.

L'expérience nous apprend-t-elle quelque chose ? C'est-à-dire l'expérience joue-t-elle un rôle théorique et cognitif ?

L'expérience nous apprend-t-elle quelque chose de la nature ? Ce qui reviendrait à expliquer la nature grâce à l'expérience. Ou bien au contraire, l'expérience nous apprend-t-elle quelque chose sur l'homme qui la vit ? L'expérience est-elle enfin ce qui nous permet de connaître, c'est-à-dire de sortir  de la croyance et d'atteindre le savoir ?

 



L'observation des faits, c'est-à-dire l'expérience proprement dite permet de répondre à la question quoi : c'est la connaissance sensible. De cette observation Aristote organise une rationalisation sous forme de syllogisme des causes qui répond à la question pourquoi. La méthode aristotélicienne de rationalisation des observables est donc un moyen de formulation des causes du fait donné à l'expérience. C'est donc que l'expérience nous apprend deux choses sur la nature ; d'abord elle permet de comprendre le fait, mais elle permet aussi d'en comprendre les causes et donc d'expliquer la nature.   II- L'expérience ne nous apprend rien sur elle-même mais sur l'esprit qui la pense HUME Tout commence par l'expérience. Le domaine de l'expérience sensible c'est l'ici et maintenant. La présence est le critère le plus intense de la réalité par la vivacité des impressions. Dans l'instant d'après il nous reste des idées de la perception, des images : c'est la rémanence. De la rémanence découle l'accoutumance. En effet chaque perception est singulière et ne peut donc rien nous apprendre sur les relations des choses entre elles.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1401 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Une théorie sans expérience nous apprend-elle quelque chose ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit