NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< «Titre», A chacune de vos absences, brèves ou ... «Titre», Comme vous le savez, nous sommes voi ... >>


Partager

«Titre», Je vous informe par la présente des dégâts causés par votre cheval Roméo dans mon jardin, le 15/09/97.

Echange

Aperçu du corrigé : «Titre», Je vous informe par la présente des dégâts causés par votre cheval Roméo dans mon jardin, le 15/09/97.



Publié le : 15/2/2013 -Format: Document en format HTML protégé

«Titre»,
Je vous informe par la présente des dégâts causés par votre cheval Roméo dans mon jardin, le 15/09/97.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
«Titre», Je vous informe par la présente des dégâts causés par votre cheval Roméo dans mon jardin, le 15/09/97.



«Titre«,
Je vous informe par la présente des dégâts causés par votre cheval Roméo dans mon jardin, le 15/09/97. En effet,
il a pu pénétrer dans mon jardin en sautant par- dessus la barrière. Il a sacccagé tout mon jardin.
Je vous préviens que je suis dans l'obligation de porter plainte contre vous et demande aux autorités compétentes
de vous condamner à une amende conformément à l'article R.30-70 du Code pénal.
Je vous prie d'agréer, «Titre«, l'expression de mes salutations distinguées.

Pierre Duval




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 83 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "«Titre», Je vous informe par la présente des dégâts causés par votre cheval Roméo dans mon jardin, le 15/09/97." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit