NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dans quelle mesure peut-on se sentir maître d ... Albert Jacquard écrit : « S'affronter, c'est ... >>


Partager

Tocqueville semble regretter que « les citoyens qui travaillent » n'aient pas le temps de s'intéresser et de participer activement à la « chose publique ». Partagez-vous cette analyse ? et, dans l'affirmative, un tel désintérêt pour la chose politique vous paraît-il regrettable, voire dangereux pour la démocratie ?

Littérature

Aperçu du corrigé : Tocqueville semble regretter que « les citoyens qui travaillent » n'aient pas le temps de s'intéresser et de participer activement à la « chose publique ». Partagez-vous cette analyse ? et, dans l'affirmative, un tel désintérêt pour la chose politique vous paraît-il regrettable, voire dangereux pour la démocratie ?



document rémunéré

Document transmis par : brigitte49354


Publié le : 2/3/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Tocqueville semble regretter que « les citoyens qui travaillent » n'aient pas le temps de s'intéresser et de participer activement à la « chose publique ». Partagez-vous cette analyse ? et, dans l'affirmative, un tel désintérêt pour la chose politique vous paraît-il regrettable, voire dangereux pour la démocratie ?
Zoom

Charles-Alexis Clerel de Tocqueville (1805-1859) Vieille noblesse du Cotentin par son père. Arrière petit-fils de Malesherbes par sa mère. Enfance tranquille, chrétienne, assez indépendante, mais élevé dans la haine de la Révolution. Carrière politique sous la Restauration, puis sous Louis-Philippe, malgré une certaine réprobation de sa famille. Voyage de travail en Amérique du Nord pour y étudier le régime pénitentiaire ; mais surtout, il s'intéresse passionnément à cette démocratie toute neuve. Il écrit à son retour De la démocratie en Amérique (1835-1840). Il démissionne de sa charge de magistrat, puis se présente à la députation où il est élu en 1839. Après la chute de Louis-Philippe, un ralliement peu enthousiaste de Tocqueville à la IIe République, une acceptation de ministre de Louis-Napoléon, Tocqueville s'écartera définitivement de la vie politique à la suite de la prise de pouvoir de Napoléon III et l'instauration du second Empire. Il ne s'occupera plus que de ses recherches et écrits : L'Ancien Régime et la Révolution (1856). Oeuvres historiques mais aussi littéraires car le style de Tocqueville est vivant, intense, tout en demeurant rigoureux et ferme.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1504 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Tocqueville semble regretter que « les citoyens qui travaillent » n'aient pas le temps de s'intéresser et de participer activement à la « chose publique ». Partagez-vous cette analyse ? et, dans l'affirmative, un tel désintérêt pour la chose politique vous paraît-il regrettable, voire dangereux pour la démocratie ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit