LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Jules BARBEY D'AUREVILLY (Les Diaboliques): l ... Un poète contemporain, répondant à une enquêt ... >>


Partager

« J'ai toujours dit à mes étudiants [...] de ne pas lire de critiques, de lire directement les auteurs ; peut-être ne comprendront-ils que peu de chose, mais ils auront du moins le plaisir d'entendre la voix de quelqu'un » (Jorge Luis Borges, Conférences, 1979, éditions Folio-Essais, 1986, p. 155). En vous appuyant sur vos lectures personnelles et sur les oeuvres étudiées en classe, vous direz comment vous comprenez ce conseil de Borges, et vous le discuterez au besoin.

Littérature

Aperçu du corrigé : « J'ai toujours dit à mes étudiants [...] de ne pas lire de critiques, de lire directement les auteurs ; peut-être ne comprendront-ils que peu de chose, mais ils auront du moins le plaisir d'entendre la voix de quelqu'un » (Jorge Luis Borges, Conférences, 1979, éditions Folio-Essais, 1986, p. 155). En vous appuyant sur vos lectures personnelles et sur les oeuvres étudiées en classe, vous direz comment vous comprenez ce conseil de Borges, et vous le discuterez au besoin.



document rémunéré

Document transmis par : guillaume26874


Format: Document en format HTML protégé

« J'ai toujours dit à mes étudiants [...] de ne pas lire de critiques, de lire directement les auteurs ; peut-être ne comprendront-ils que peu de chose, mais ils auront du moins le plaisir d'entendre la voix de quelqu'un » (Jorge Luis Borges, Conférences, 1979, éditions Folio-Essais, 1986, p. 155).
En vous appuyant sur vos lectures personnelles et sur les oeuvres étudiées en classe, vous direz comment vous comprenez ce conseil de Borges, et vous le discuterez au besoin.
Zoom

• J. L. Borges (1899-1986) est un grand écrivain argentin, à la fois poète, conteur et essayiste. D'une culture encyclopédique, il est surtout célèbre pour ses nouvelles (Fictions, L'Aleph), où, dans un style froid et concis, il développe des spéculations intellectuelles dans un climat fantastique où les thèmes du labyrinthe, de la mémoire, du miroir tiennent une grande place. • Le sujet est classique, mais difficile, car il suppose un minimum de connaissances sur les critiques, et une véritable réflexion sur la lecture. Vous trouverez un grand profit à le préparer par un long travail de lecture... des critiques ! • Plan : aucune difficulté ; le libellé vous conseille, comme il est de règle pour l'analyse d'une opinion tranchée, de l'illustrer dans une première partie puis de la discuter. Vous pouvez opter pour le plan « thèse-antithèse-synthèse>) (I. La lecture des auteurs est supérieure à la critique, Il. La critique peut être utile, III. La lecture des auteurs et celle des critiques doivent se compléter). Le plan en deux parties proposé par le corrigé est également recevable.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2307 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "« J'ai toujours dit à mes étudiants [...] de ne pas lire de critiques, de lire directement les auteurs ; peut-être ne comprendront-ils que peu de chose, mais ils auront du moins le plaisir d'entendre la voix de quelqu'un » (Jorge Luis Borges, Conférences, 1979, éditions Folio-Essais, 1986, p. 155). En vous appuyant sur vos lectures personnelles et sur les oeuvres étudiées en classe, vous direz comment vous comprenez ce conseil de Borges, et vous le discuterez au besoin." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit