LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il avoir confiance dans le progrès tech ... Le désir est-il comblé ou satisfait ? >>


Partager

Tout désir n'est-il pas désir de soi ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Tout désir n'est-il pas désir de soi ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	Tout désir n'est-il pas désir de soi 	?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Tout désir n'est-il pas désir de soi ?




Le désir peut être défini comme une force intérieure qui nous pousse à acquérir un objet qui nous manque. Il  existe donc une ambiguïté essentielle au désir. En même temps il a pour objet un être autre que nous même, mais son but est la possession de cet objet et donc la satisfaction de notre propre personne. Le désir est donc à la fois ouverture sur l'autre et retour sur soi. C'est pourquoi nous pouvons nous demandé si, finalement, tout désir n'est pas désir de soi. En effet, nous désirons toujours ce qui nous manque, c'est-à-dire ce que nous ne possédons pas encore et qui est donc autre que nous-même. Le désir semble alors d'abord nous pousser à sortir de nous même, à la recherche de l'autre que nous désirons. Cependant, ce premier mouvement n'est peut-être que superficiel et ne permet pas de définir le désir en son essence: puisque le but du désir est la possession de cet objet, il est finalement moins ouverture à l'autre que retour sur soi par la possession et l‘assimilation de l‘autre. Tout désir ne serait alors que désir de soi au sens où, par le désir, nous cherchons à utiliser l'autre pour nous enrichir et nous conserver nous-même. Doit-on concevoir le désir comme ce par quoi nous sortons de nous-même pour nous ouvrir à l'autre (objet de ce désir), ou bien comme un mouvement égoïste de retour sur nous même, n'ayant pour but que notre propre conservation et satisfaction.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2208 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Tout désir n'est-il pas désir de soi ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit