NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Toute adhésion sans preuve est-elle crédulit ... Toute communauté ne serait-elle qu'une coord ... >>


Partager

Toute chose inutile est-elle pour autant dénuée de valeur ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Toute chose inutile est-elle pour autant dénuée de valeur ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Toute chose inutile est-elle pour autant dénuée de valeur 	?
Zoom

Ce n'est pas parce qu'une chose n'a pas d'utilité pratique qu'elle n'a pas de valeur en soi. S'il en allait autrement, nous ne priserions pas l'art, la philosophie. Les activités les plus hautes de l'esprit humain n'ont aucune utilité pratique. Mais, seul ce qui est utile a de la valeur. Est utile au sens large tout ce qui nous sert à être heureux, à avoir du plaisir.



Enfin, si la philosophie, selon Platon, commence par l'aveu de l'ignorance, son but est de faire cesser celle-ci. Son but est la connaissance. Aristote insiste sur ce point essentiel, sur l'image que la science et la philosophie se font d'elles-mêmes : « Il est évident qu'ils poursuivaient la science pour savoir, et non en vue de quelque autre utilité. » Les philosophes recherchent le savoir pour le savoir et non pour une quelconque utilité pratique immédiate. Cela ne veut en aucun cas dire que la philosophie n'a aucun intérêt. Mais d'abord, qu'elle n'a pas pour but de satisfaire un besoin, qu'il soit vital ou de confort. C'est la preuve que donne Aristote : « Presque tous les arts qui regardent les besoins et ceux qui s'appliquent au bien-être, étaient connus déjà quand on commença à chercher les explications de ce genre. » C'est quand les problèmes urgents de la vie sont résolus, que l'on se lance dans les sciences ou la recherche. La philosophie n'est donc pas une discipline asservie, liée aux nécessités vitales ou à la recherche d'un confort matériel. Elle est une activité libre, qu'on exerce pour son propre plaisir, pour son intérêt intrinsèque.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3419 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Toute chose inutile est-elle pour autant dénuée de valeur ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit