NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les qualités de l'artiste sont-elles celles ... l'homme moderne peut-il et doit-il faire l'e ... >>


Partager

Toute croyance est-elle dépourvue de valeur pour qui ne la partage pas ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Toute croyance est-elle dépourvue de valeur pour qui ne la partage pas ?



Publié le : 2/8/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Toute croyance est-elle dépourvue de valeur pour qui ne la partage pas	?
Zoom

Tout croyance peut être respectée même par ceux qui ne la partagent pas. Seulement le terme même de croyance renvoie à une décision personnelle et subjective, c'est ce qui explique le nombre infini de croyances religieuses, par exemple. On s'aperçoit donc que la croyance dérivant d'un sentiment et d'une sensibilité particulière ne peut pas être ni devenir une généralité, car il y aura toujours des gens pour qui cette croyance serait totalement dépourvue de sens et de réalité. Seulement il faudrait s'arrêter sur l'ampleur du mot "signification". Tout d'abord il fait référence à la notion du sens pour celui qui ne partage pas la même croyance, mais ensuite à celui de la justification de la croyance.



  II. Deuxième partie: une signification culturelle et psychologique.   Dans le même instant où une croyance peut ne pas être partagée par d'autres, elle peut être compréhensible par eux. Si l'on prend l'exemple de deux hommes : le premier croyant fermement au destin, et pensant que tout ce qui arrive au cours d'une vie n'est pas dû au hasard mais à la destinée de chacun. Et ensuite celui qui ne croit pas au destin et qui fait reposer tout accident sur le rôle du hasard. Le deuxième, qui pense que le destin n'existe pas, trouve donc dans cette croyance un non-sens qu'il juge invraisemblable, mais qui pour autant peut être à ses yeux justifié par une cause externe. Même s'il n'est pas en accord avec cette croyance, même s'il n'y voit rien qui le touche personnellement, il peut tout de même y trouver une démarche logique et compréhensible. Il peut tenir compte d'éléments extérieurs qui prennent ancrage dans cette croyance. Tout d'abord parce que c'est beaucoup plus rassurant de penser que les choses n'arrivent pas par hasard et que tout n'est que suite logique de ce qui s'est produit précédemment. Ainsi, lorsque quelqu'un meurt dans un accident, au lieu d'avoir peur pour soi en se disant que ce qui arrive à autrui peut aussi m'arriver, on se rassure en imaginant que c'était le destin de cet homme que de mourir à cet instant, ou encore que c'est une punition pour le mal qu'il a fait au cours de sa vie.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1078 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Toute croyance est-elle dépourvue de valeur pour qui ne la partage pas ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit