NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La concentration des pouvoirs est-elle condi ... Le désir est-il illimité ? >>


Partager

Toute éducation digne de ce nom est-elle forcément dangereuse ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Toute éducation digne de ce nom est-elle forcément dangereuse ?



Publié le : 24/5/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Toute éducation digne de ce nom est-elle forcément dangereuse  ?
Zoom

L’éducation occupe une place centrale dans nos sociétés et comme on le dit souvent, l’éducation donne naissance au monde de demain. L’éducation est généralement dédiée aux enfants ou adolescents, à toute personne que l’on ne considère pas encore capable de pouvoir se gérer elle-même ou de ne pas pouvoir prendre des décisions seules. Il y aurait donc un âge pour l’éducation qui correspondrait au système éducatif et scolaire en place dans nos sociétés.  Le terme éducation vient du latin educatio qui signifie formation de l'esprit. Il serait alors compréhension que l’éducation soit spécialement réservée aux débuts de l’homme puisque c’est à cette époque qu’il leur faut justement travaillé leur esprit. Mais il faut bien voir que l’éducation marque la spécificité de l’homme face à l’animal comme l’a justement remarqué Kant dans ses Réflexions sur la pédagogie. L’animal en effet vient au monde pourvut de ce que l’on appelle l’instinct, qui prédétermine des actes précis et rigides face à certaines situations. L’oiseau construit son nid sans faire de plan dans sa tête, sans mesurer les dimensions et prévoir la taille de ses œufs. Il n’est pas nécessaire à l’animal de réfléchir à sa conduite. En revanche pour l’homme, il semble bien que ses actes découlent de lui seuls et qu’il a la pleine responsabilité de ceux-ci. Kant écrit donc : l'homme est "la seule créature qui doive être éduquée", parce que justement son esprit et sa personne ne sont pas formés dès le départ, modelés par l'instinct. Il y aurait donc dans l’idée de l’éducation mais aussi de la personne humaine, une idée d’évolution et de perfectionnement que Rousseau exprime par l’idée de perfectibilité. L’être humain vient de rien, du néant et peut sans cesse s’améliorer. Il doit acquérir par la culture, ce que la nature ne lui a pas donné, ce qui lui manque pour s'adapter au monde. L'éducation vise donc à l'apprentissage d'un certain nombre de savoirs, de connaissances qui s'opposent à la croyance et aux opinions et ont pour but de les faire disparaître. L’éducation, en tant que pouvoir d'une personne sur une autre, permet d'aiguiller l'enfant et de lui montrer la voie à suivre sur la route du savoir. Elle offre donc une sécurité à l’enfant. Pourtant éduquer un enfant, c’est aussi lui permettre d’apprendre à penser et agir seul, à se servir de sa propre raison.  L’idée de danger renvoie à une situation où la sécurité, la tranquillité ou l’existence même est menacée. On pense en parlant de danger de blessures, d’agressions, voire de mort. L’intitulé désigne ici la meilleure éducation possible, « digne de ce nom « et qui remplisse entièrement le but proposé. Si on considère que l’éducation n’a que juste à formater l’enfant pour le faire entrer dans la société, alors le danger n’est peut-être pas nécessaire. Mais si on considère que c’est former son esprit pour qu’il puisse prendre des décisions éclairées, alors la possibilité même que cet apprentissage ne soit pas tranquille apparaît. Pour ce faire, n’est-on pas obligé de laisser à l’enfant une part de liberté qui comporte des risques ? mais le risque est-il forcément mauvais ? La sécurité totale n’est-elle pas autoritarisme et suppression de liberté ?



- Il ne faudrait pas pourtant adopter une éducation totalement permissive. Les parents et éducateurs sont responsables des enfants. Ils ne doivent donc jamais être trop éloignés pour que si l'enfant fait une erreur, il trouve tout de même un réconfort après. L'erreur n'est pas mauvaise, elle est ce qui permet d'apprendre, d'adapter sa conduite. C'est en effet en se trompant qu'on peut rectifier nos jugements. Ainsi, l'éducation est action de guider l'enfant qui ne comprend pas le monde et ne sait pas encore comment se conduire. Elle sécurise l'enfant. Les enfants sont protecteurs pour empêcher l'enfant d'être tétanisé par la peur. Dans la peur, il semble en effet qu'on ne puisse rien apprendre. Pourtant une éducation totalement contrôlée, sécurisée empêcherait à l'enfant de se développer comme homme, d'apprendre à penser par lui-même.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4825 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Toute éducation digne de ce nom est-elle forcément dangereuse ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit