LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Si tout est dans le temps, que pouvons nous ... Si toutes les opinions se valent a quoi bon ... >>


Partager

Si toute passion est déraisonnable, l'homme doit-il renoncer au bonheur ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Si toute passion est déraisonnable, l'homme doit-il renoncer au bonheur ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Si toute passion est déraisonnable, l'homme doit-il renoncer au bonheur 	?
Zoom

Le sujet nécessite que l’on s’interroge sur la nature de la passion, sur son rapport au bonheur et sur les conséquences de ce rapport. La passion est synonyme de fougue, elle incite l’homme à assouvir ses penchants, pouvant être contraires à la raison. Elle possède une influence puissante sur l’homme. Or la servitude qu’elle engendre peut-elle se concilier avec l’état de plénitude recherché par l’homme ? Si le bonheur réside dans l’assouvissement des passions humaines alors sa recherche peut avoir un caractère irrationnel et ne pas être nécessairement souhaitable. Si le bonheur se distingue de la passion, dans ce cas, l’homme ne se trouve pas tiraillé entre raison et bonheur mais doit faire en sorte de dominer ses penchants naturels. La réponse au problème posé dépend donc de la définition donnée à la passion. Pour le résoudre il va falloir procéder en trois étapes. La première consiste à envisager la première acception du bonheur qui tend à le rapprocher de la passion. La deuxième a pour fonction de relativiser ce rapprochement. Enfin la troisième vise à corriger notre conception de la passion et à démontrer comment celle-ci tout en étant distincte du bonheur peut y participer.



  Le bonheur du sage réside dans le contrôle de ses passions. « Voilà comment se forme le vrai sage, qui n'est pas plus qu'un autre à l'abri des passions, mais qui seul sait les vaincre par elles-mêmes, comme un pilote fait route par les mauvais vents. » ROUSSEAU, La Nouvelle Héloïse.   2.3 La passion ou l'illusion du bonheur.   La fougue qui emporte l'homme à l'occasion de la passion s'accompagne de l'illusion qui consiste à croire qu'en l'assouvissant il trouvera le bonheur, comme le souligne Schopenhauer dans cet extrait : « C'est un mirage voluptueux qui leurre l'homme, en lui faisant croire qu'il trouvera dans les bras d'une femme dont la beauté lui agrée, une jouissance plus grande que dans ceux d'une autre ; ou le convainc fermement que la possession d'un individu unique, auquel il aspire exclusivement, lui apportera le bonheur suprême » Métaphysique de l'amour.   Transition : La relation entre la passion est le bonheur n'est en réalité qu'apparente. La passion s'accompagne d'une illusion consistant à faire croire à l'homme qu'il trouvera le bonheur grâce à elle. Cependant la passion est-elle en elle-même déraisonnable ou est-ce que cela dépend de ses objets ?     Troisième partie : La passion peut participer au bonheur.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1597 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Si toute passion est déraisonnable, l'homme doit-il renoncer au bonheur ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit