LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le travail est-il plus formateur que les loi ... Le travail est-il toujours une valeur domina ... >>


Partager

Le travail est-il toujours une manifestation de la liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le travail est-il toujours une manifestation de la liberté ?



Publié le : 8/11/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Le travail est-il toujours une manifestation de la liberté  	?
Zoom

Lorsque la question du travail se pose pour chacun de nous, al réponse tend souvent à être assez négative : « si on pouvait s’en passer «, ou « quelle contrainte ! «. Pourtant, ces opinions ne reflètent pas la réalité de ce qu’est le travail. Par lui, nous nous arrachons à la terre et à la nature. Nous parvenons à devenir indépendants. Le travail est une manifestation de la liberté. Cependant, nous sommes en droit de nous demander si c’est toujours le cas ? Tout d’abord, il nous faudra comprendre clairement pourquoi le travail est une manifestation de la liberté ? Ensuite, il nous faudra comprendre en quoi il peut ne pas l’être ? Enfin, nous rechercherons les causes qui permettent de détourner le travail de son sens premier.



·         Le travail manufacturier, dans lequel l'homme utilise l'outil, est un travail permettant cette liberté, car l'homme est l'origine de l'ouvrage. Mais dans les manufactures, l'homme devient une force, un outil. En ce sens, il n'est plus dans un axe d'amélioration de soi par le travail. «Dès que l'homme, au lieu d'agir avec l'outil sur l'objet de travail, n'agit plus que comme moteur d'une machine-outil, l'eau, le vent, la vapeur peuvent le remplacer, et le déguisement de la force motrice sous des muscles humains devient purement accidentel.» Marx. ·         Nous le voyons ici, la manifestation de la liberté dans le travail est soumise à une condition : celle de la productivité. Nietzsche, lui aussi, manifestait une réticence à voir dans tout travail une liberté. ·         Ce n'est pas parce qu'un travail est dur ou difficile qu'il n'est pas facteur de liberté, mais bien parce qu'il n'a pour objectif qu'une compétitivité qui fait passer l'homme de fin à moyen. ·         Ainsi, le travail connaît des instants durant lesquels il n'est pas une manifestation e la liberté. C'est une aliénation du travail, comme le dit Marx, un changement dans la fin même de ce qu'est le travail.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1230 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le travail est-il toujours une manifestation de la liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit