NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Ts'eu-hi (Tz'u-hsi) Tsiranana, Philibert >>


Partager

Tshombé, Moïse Kapenda

Biographie

Aperçu du corrigé : Tshombé, Moïse Kapenda



document rémunéré

Document transmis par : Francoise43086


Publié le : 12/1/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Tshombé, Moïse Kapenda
Zoom

Homme politique congolais, Kinshasa, né à Kapanga, Katanga (1919). Commerçant Président général du groupement des associations mutuelles de l'empire Lunda (Gassomel), il participe à fin 1958 à la création de la Confédération des tribus du Katanga (Conakat), dont il dirige la délégation à la Conférence de la Table ronde politique et à la Conférence de la Table ronde économique belgo-congolaise du premier semestre 1960. Président du gouvernement provincial du Katanga, il proclame l'indépendance du Katanga le 11 juillet 1960 et devient président de cet Etat du Katanga. Après la fin de la sécession du Katanga en 1963, il vit en exil, surtout en France et en Espagne, mais il rentre à Léopoldville et devient premier ministre d'un gouvernement dit de salut public en juillet 1964. En plus des fonctions de premier ministre, il est chargé des Affaires étrangères, du Commerce extérieur, du Plan, de l'Information, de la Coordination économique et du Développement industriel. Son premier objectif est de lutter contre la rébellion dite muléliste. Président national d'un nouveau parti, créé à son initiative, la Convention nationale congolaise (Conaco), le 13 octobre 1965, il est destitué par le chef de l'Etat, M. Ka-sa-Vubu. Depuis lors, il résida en Europe, jusqu'au jour où son avion fut obligé d'atterrir en Algérie, pour des. raisons en partie mystérieuses. Il fut alors interné par la police algérienne. Déchu de son mandat de député par un vote de la Chambre congolaise. Décédé en 1969.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 715 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Tshombé, Moïse Kapenda" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit