NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qui est autorisé à me dire "tu dois" ? Ce qui est naturel a-t-il nécessairement une ... >>


Partager

L'utopie n'est-elle qu'un rêve inutile?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'utopie n'est-elle qu'un rêve inutile?



Publié le : 14/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	L'utopie n'est-elle qu'un rêve inutile?
Zoom

■ Analyse du sujet


- Bien que l'Utopie ait une majuscule, on considérera qu'il s'agit, au-delà de l'ouvrage de Thomas More, d'un genre philosophique ou politique.
- Etymologiquement, u-topie = sans lieu. D'où la question de son éventuelle inutilité : l'utopie ne relèverait que de l'imaginaire et serait inefficace.
- Toutefois, on notera que l'opposition simple entre l'imaginaire et le réel peut aisément être dépassée.


■ Pièges à éviter


- Pas de récitation de cours sur l'imagination sous toutes ses formes.
- Pas davantage de dérive vers une critique — sous prétexte qu'ils sont rarement réalisés in extenso — de tous les programmes politiques qui se prétendraient plus réalistes que les utopies.
- Ne pas ramener le sujet à une opposition un peu datée, et de toute façon étroite, entre socialisme « scientifique « et socialismes « utopiques « au xixe siècle.



Mais une telle acception peut sembler assez superficielle et caricaturale, et il serait quand même surprenant que des esprits de Platon à Saint-Simon en passant par More -aient consacré des textes à transcrire de simples rêves inutiles. On peut au contraire supposer qu'ils avaient d'autres intentions que celle consistant à prouver la fertilité de leur imagination. Dans ce cas, l'utopie n'aurait aucune utilité. Première partie:Admettons que "La République" de Platon soit une sorte d'utopie. On sait bien que le terme est postérieur à ce texte, et qu'au sens strict, ce dernier est peut être aussi autre chose; mais on sait également que, malgré ses tentatives d'application, le projet platonicien est resté comme un modèle impossible à réaliser: on se contentera, dans un premier temps, de ce caractère pour le ranger dans les utopies. Les raisons de se rédaction révèlent que l'utopie peut constituer une réaction par rapport à une situation à une situation politique jugée malsaine. C'est parce que la cité athénienne est pervertie aux yeux du philosophe qu'il convient de réfléchir à l'organisation d'une cité que l'on puisse considérer comme juste, sinon parfaite.L'invention d'un autre politique, d'une solution de rechange, est ainsi une manière de critiquer un réel insatisfaisant. Il n'est pas surprenant qu'on retrouve dans l'utopie dans l'utopie un caractère général de toutes les productions imaginaires: elle répond à un malaise, à une insatisfaction, et cherche à les corriger. La Callipolis (belle cité) selon Platon Comment introduire la justice dans la cité et en sauvegarder l'unité, sinon en formant, par la connaissance de l'Un-Bien, des hommes politiques dont le souci consiste à façonner cette unité en éduquant les citoyens ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3354 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " L'utopie n'est-elle qu'un rêve inutile? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit