NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Une science qui s'arrêterait dans un système ... Expliquez et commentez ces affirmations d'Er ... >>


Partager

« La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier [...] les contradictions à surmonter sont le terreau même de notre croissance. » Expliquez et commentez cette affirmation introduite par Saint-Exupéry dans sa Lettre à un otage. ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : « La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier [...] les contradictions à surmonter sont le terreau même de notre croissance. » Expliquez et commentez cette affirmation introduite par Saint-Exupéry dans sa Lettre à un otage. ?



Publié le : 3/4/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	« La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier [...] les contradictions à surmonter sont le terreau même de notre croissance. » Expliquez et commentez cette affirmation introduite par Saint-Exupéry dans sa Lettre à un otage.	?
Zoom

Erreur et vérité : les deux termes s'opposent, dans le langage ordinaire. Ils forment même une antithèse absolue, qu'on ne saurait réduire sans paraître une sorte de Tartuffe, à tout le moins un coupeur de cheveux en quatre, un sophiste qui se plaît aux arguments spécieux. Mais que de concepts Saint-Exupéry revisa, depuis l'adolescence! A quiconque garde la curiosité de l'enfance en son âge mûr, la réflexion conjuguée à l'imagination réserve bien des surprises. De ses opinions de petit prince affrontant pour la première fois les sortilèges, combien lui en reste-t-il, en ces années de guerre qui l'ont obligé à tout remettre en question? A demi-nietzschéen, il avait vu l'héroïsme dans le mépris du danger, quelle que fût la cause servie; il le voyait maintenant dans un devoir librement consenti — fût-il celui, très simple, du jardinier —, dans le sacrifice à une communauté. L'auteur de Terre des hommes avait exploité un certain romantisme de l'aventure qui faisait, de l'aviateur, le d'Artagnan ou le Buffalo Bill moderne; l'auteur de Vol de nuit ne voyait plus, dans l'aviation, qu'un métier comme un autre, avec des grandeurs à la mesure de ses servitudes. Aristocrate élevé dans des collèges congréganistes, il avait pris la vérité pour un dogme; cherchant maintenant dans la solitude la voie du devoir qui allait le conduire en Amérique pour revenir en Europe avec les troupes de débarquement, il s'apercevait que ce que l'on croit vrai à un moment donné peut devenir faux quand les circonstances ont changé. Louable avait été l'obéissance au général Pétain, défenseur de Verdun, mainteneur de la grandeur française; discutable était l'obéissance au maréchal Pétain qui acceptait l'asservissement de sa patrie. Se soumettre à la loi avait toujours été le devoir, avant 1940; refuser le régime et bafouer sa police devenait le nouveau devoir. Une si étonnante volte-face (apparente seulement puisqu'elle masque la continuité du sentiment patriotique) devait-elle conduire au pessimisme, à tout le moins au scepticisme ? Non, mais à une dialectique; à une constatation valable dans bien des domaines, particulièrement dans celui qui prête le moins au scepticisme : le domaine scientifique. « La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier [...] les contradictions à surmonter sont le terreau même de notre croissance. « L'erreur d'hier engendre la vérité d'aujourd'hui; la vérité d'aujourd'hui sera peut-être prise demain pour une erreur; la contradiction entre le caduc — soutenu par les attardés — et le neuf — proposé par les esprits hardis — engendre le progrès intellectuel. Etendrons-nous le propos jusqu'à dire qu'il en est ainsi dans le domaine moral, social ou politique?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1972 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " « La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier [...] les contradictions à surmonter sont le terreau même de notre croissance. » Expliquez et commentez cette affirmation introduite par Saint-Exupéry dans sa Lettre à un otage. ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit