NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La vérité est-elle neutre ? La vérité est-elle soumise au temps ? >>


Partager

La vérité est-elle soumise au temps ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La vérité est-elle soumise au temps ?



Publié le : 9/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La vérité est-elle soumise au temps 	?
Zoom

Vérité aujourd'hui, erreur demain : nombre des croyances que nous tenons pour vraies semblent provisoires et condamnées à être remplacées par d'autres vérités, elles aussi provisoires. Le sens commun aurait tendance à affirmer que oui, la vérité est soumise au temps en donnant l’exemple de la théorie du géocentrisme, admise pendant un millénaire, puis réfutée au XVI siècle par Copernic. Mais de quelle vérité parle-t-on ?
 Il existe différents types de vérités : les vérités mathématiques, les vérités logiques, les vérités du sens commun, les vérités basées sur des croyances et non sur la raison. Certaines vérités sont connues indépendamment de l'expérience, comme les vérités mathématiques et logiques. D’autres comme les vérités métaphysiques nécessitent d’être approuvée par l’expérience.
 Dans un sens, l’Histoire prouve que certaines vérités sont en effet soumises au temps, notamment les vérités d’ordres métaphysiques.
 Cependant, 2 et 2 ne font-ils pas 4 ? Cette vérité d’ordre logique obéissant à la raison Humaine n’a-t-elle pas toujours été considère comme étant vraie ? Ne le sera-t-elle pas pour l’éternité ? Pourrait-on dans ce cas considérer certaines vérité comme éternelles et donc irréfutables ?
 On pose ainsi le problème suivant : En quel sens peut-on dire que certaines vérités possèdent une dimension temporelle et que d’autres vérités sont éternelles ?
 Tout l’enjeu du devoir consiste d’un coté a définir une vérité intemporelle en raison de l’universalité exigée par son unicité et d’un autre cote, une vérité pouvant fluctuer au fur et a mesure du temps, constat pouvant mener au relativisme sceptique.
 Nous étudierons en premier lieu les raisons qui mènent à penser que certaines vérités puissent être soumis au temps.
 
 Dans un second temps, nous verrons en quoi certaines vérités possèdent une nature plutôt intemporelle.
 Enfin, nous accorderons une troisième partie à étudier pourquoi ne serait-ce pas la vérité elle-même, mais l’accès a la vérité l’accès à la vérité qui serait soumis au temps.



Qu'est-ce que la vérité ? Elle est unique, universelle, objective, en adéquation avec la réalité. La vérité est l'accord des esprits ; elle a l'adhésion de tous et renvoie à un jugement reconnu ou désigné par tous pour vrai. En ce sens, on peut se demander comment elle pourrait être soumise au temps, c'est-à-dire changer de nature suivant un temps différent. Le discours sur la réalité change-t-il avec le temps ? Par exemple, si nous nous référons encore aujourd'hui aux philosophies grecques pour parler de la nature humaine, cela ne démontre-t-il pas que la vérité ne change pas avec le temps, mais qu'au contraire elle reste vraie, elle garde son caractère véridique avec le temps ? En tant que valeur idéale, peut-on admettre que la vérité soit liée au temps ? Est-ce le temps qui fait la vérité comme pourrait le suggérer ce verbe "soumettre" ? On peut considérer cette soumission de deux manières : l'idée d'une vérité qui se dévoilerait avec le temps (exemple : les faits historiques). Le temps s'oppose alors à l'instant qui ne permet pas d'avoir un discours ou un jugement adéquat : les faits sont trop immédiats pour qu'ils soient objectivement perçus. Le temps peut être également considéré comme instant présent : en effet, un jugement sur la vérité est donné par rapport à une réalité considérée dans une temporalité donnée : ainsi les progrès scientifiques font évoluer cette vérité sur l'univers, la physique, le corps humain. En ce sens, elle est soumise au temps qui est une de ses conditions d'existence. La vérité n'est pas un fait, elle les suit, c'est une construction du discours, de la raison. Elle appartient donc à l'esprit d'un homme à un temps précis. Comme propriété du langage, de plus, la vérité est soumise au temps, puisque le langage évolue, ne sert plus à qualifier les mêmes choses, devient plus précis, inventif.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5658 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La vérité est-elle soumise au temps ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit