version du 9 mars

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'histoire américaine Voltaire >>


Partager

version du 9 mars

Echange

Aperçu du corrigé : version du 9 mars



Document transmis par : edelweiss77


Publié le : 18/3/2012 -Format: Document en format HTML protégé

version du 9 mars
Zoom

&#65279;

Signes religieux:

&nbsp;

Le nom des personnages : Hamm sugg&egrave;re Hammer et Clov, clou ce qui renvoie &agrave; la passion du Christ.

Les prem&egrave;res pages:

Quant au drap et au mouchoir tach&eacute; de sang, &laquo;vieux linge&raquo; qui recouvrent Hamm et ses parents, je les associerais &agrave; des linceuls et m&ecirc;me au saint suaire.

Premi&egrave;re sc&egrave;ne: Clov porte un escabeau, &agrave; chacun sa petite croix.

Clov - (&hellip;) Je m'en vais dans ma cuisine, trois m&egrave;tres sur trois m&egrave;tres sur trois m&egrave;tres, en attendant qu'il me siffle. Le chiffre trois renvoie &agrave; la trinit&eacute;, &agrave; J&eacute;sus, Marie, Josef.; No&eacute; avait 3 fils; Pierre renia J&eacute;sus 3 fois, il a &eacute;t&eacute; crucifi&eacute;, le troisi&egrave;me jour, il est ressuscit&eacute; d'entre les morts.

&nbsp;

P 21. Hamm &laquo;-Maudit prog&eacute;niteur!

Hamm bl&acirc;me &agrave; la fois son p&egrave;re terrestre et son p&egrave;re c&eacute;leste qui livre sa cr&eacute;ature &agrave; la souffrance.

P.23 &laquo; Hamm- la nature nous a oubli&eacute;s.&raquo;

N'a-t-on pas substitu&eacute;, depuis le si&egrave;cle des Lumi&egrave;res, le principe naturel &agrave; celui divin ? N'est-ce pas une fa&ccedil;on d&eacute;tourn&eacute;e de signifier que Dieu nous a abandonn&eacute;s ?

p. 37. -Clov &laquo; Elle m'a dit de m'en aller, dans le d&eacute;sert &raquo;

Un message comparable &agrave; celui de Nell fut donn&eacute; par Dieu &agrave; Mo&iuml;se.

Clov. vit en esclavage chez Hamm &agrave; l'instar du peuple H&eacute;breux (version biblique) chez Pharaon mais leur nourriture quotidienne leur est assur&eacute;e. En quittant tant l'&Eacute;gypte, Mo&iuml;se fait prendre &agrave; son peuple le passage d'un &eacute;tat de domin&eacute; &agrave; la maitrise de sa destin&eacute;e. Il faut pour y parvenir traverser le d&eacute;sert c'est &agrave; dire, subir l'

Il semble que Hamm ait saisi le message cach&eacute; de Nell: Hamm:- De quoi je me m&ecirc;le&nbsp;?

&nbsp;

Le refuge, dans lequel les protagonistes sont cloitr&eacute;s, n'est pas sans rappeler &laquo;l'arche de No&eacute;&raquo;

(voir la Gen&eacute;se du chapitre 6 au chapitre 9) mais ici, les seuls et uniques rescap&eacute;s sont les deux couples Clov et Hamm et Nagg et Nell . L'auteur fait-il r&eacute;f&eacute;rence au d&eacute;luge: p.44:

&laquo;Hamm:-regarde l'Oc&eacute;an?&raquo;

&laquo;Clov:-Le fanal est dans le canal (&hellip;) il en restait un bout&raquo; Hamm: &laquo;-Et maintenant?&raquo; Clov: &laquo;plus rien.&raquo;

Ce qui signifie que le niveau des eaux s'&eacute;l&egrave;ve. Dans la gen&egrave;se, Dieu &agrave; puni la corruption des hommes en les noyant sous les flots. No&eacute;, dont le c&oelig;ur n'&eacute;tait pas corrompu, fut charg&eacute; par Dieu de construire une Arche et fut sauv&eacute;. Le D&eacute;luge se prolonge pendant 40 jours et 40 nuits afin que s'op&egrave;re le passage vers une nouvelle humanit&eacute;.

P.48 &laquo; une puce! Hamm (tr&egrave;s inquiet). - Mais &agrave; partir de l&agrave; l'humanit&eacute; pourrait se reconstituer !

Hamm:&laquo;Pas de mouette!&raquo; Clov: &laquo;- Mouette!&raquo;.

Le plumage blanc de la mouette sugg&egrave;re celui de la colombe.

&nbsp;

No&eacute; recouru &agrave; l'aide de cet oiseau afin de s'enqu&eacute;rir si la vie avait refleuri sur terre.

&nbsp;

A l'instar d'icelui, Hamm, observe la mer, par le truchement de Clov et apprend, constern&eacute; que les flots se sont mus en mar&eacute;e de plomb et que la messag&egrave;re c&eacute;leste au blanc ramage reste &laquo;mouette&raquo;.

&nbsp;

Plus loin :P. 50. La construction d'un radeau, &agrave; la requ&ecirc;te de Hamm, qui ce prend pour (Dieu) le P&egrave;re, n'est-t-il pas un ersatz d'arche ?

&laquo; Hamm- Allons-nous en tous les deux, vers le sud! Sur la mer ! Tu nous feras un radeau- les courants nous emporteront, loin, vers d'autres &hellip; mammif&egrave;res!

Hamm &agrave; Clov -tu te souviens de ton p&egrave;re.&raquo;

Cette tirade peut aussi nous inciter &agrave; nous souvenir de notre p&egrave;re (c&eacute;leste). P. 65 Hamm parle d'une sonnerie de r&eacute;veil digne du jugement dernier. Craint-il le courroux divin, sentant l'&eacute;ch&eacute;ance de la mort se rapprocher ?

&nbsp;

(L'auteur ayant &eacute;t&eacute; t&eacute;moin du bombardement du Japon par la bombe atomique, il pourrait aussi laisser sugg&eacute;rer qu'une &laquo;apocalypse&raquo; pourrait menacer l'humanit&eacute; et dont les survivants seraient livr&eacute;s &agrave; un sort comparable aux h&eacute;ros dont il est question ici.)

Le r&eacute;veil &eacute;tablie une parall&egrave;le entre la montre de Pozzo et met en &eacute;vidence la notion du temps :

Clov -Voil&agrave; je mets le r&eacute;veil.

Hamm -Le r&eacute;veil, est-ce qu'il marche ?

Clov -Pourquoi ne marcherait-il pas ?

Hamm -D'avoir trop march&eacute;.

Clov -Mais il n'a presque pas march&eacute;.

Hamm- Alors d'avoir trop peu march&eacute; !

Didascalies :

Br&egrave;ve sonnerie du r&eacute;veil en coulisse. Entre Clov, le r&eacute;veil &agrave; la main. Il l'approche de l'oreille de

Hamm, d&eacute;clenche la sonnerie (&hellip;) Digne du jugement dernier !

L'Apocalypse selon Saint Jean parle du tr&ocirc;ne de Dieu, entour&eacute; de 4 vivants. Dans fin de partie et en attendant Godot, les personnages principaux sont au nombre de 4, r&eacute;partis en deux couples.

&nbsp;

Hamm (&hellip;) c'est moi qui t'ai servi de p&egrave;re. (&hellip;) sans moi pas de p&egrave;re. Sans Hamm pas de home. Hamm, qui veux ardemment se trouver le centre de tout, se substitue au p&egrave;re (c&eacute;leste):

Hamm - (&hellip;) Laisse-le comme &ccedil;a, en train de m'implorer.&raquo;

Le chien blanc (ou presque) incarne l'agnus dei. Il n'a pas &eacute;chapp&eacute; &agrave; l'auteur que dog et l'anagramme de GOD.

ffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

Le nom des personnages : Hamm sugg&egrave;re Hammer et Clov, clou ce qui renvoie &agrave; la passion du Christ. Quant au drap et au mouchoir tach&eacute; de sang, &laquo;vieux linge&raquo; qui recouvrent Hamm et ses parents, je les associerais &agrave; des linceuls et m&ecirc;me au saint suaire.

Premi&egrave;re sc&egrave;ne: Clov porte un escabeau, &agrave; chacun sa petite croix.

Clov - (&hellip;) Je m'en vais dans ma cuisine, trois m&egrave;tres sur trois m&egrave;tres sur trois m&egrave;tres, en attendant qu'il me siffle. Le chiffre trois renvoie &agrave; la trinit&eacute;, &agrave; J&eacute;sus, Marie, Josef.; No&eacute; avait 3 fils; Pierre renia J&eacute;sus 3 fois, il a &eacute;t&eacute; crucifi&eacute;, le troisi&egrave;me jour, il est ressuscit&eacute; d'entre les morts.

&nbsp;

&nbsp;

R&eacute;f&eacute;rences au temps dans &laquo;fin de partie&raquo;.

Leitmotivs:

les didascalies mentionnent &laquo;un temps&raquo; de fa&ccedil;on r&eacute;currente dans les deux ouvrages sur lesquels porte mon travail de maturit&eacute;. Il sert &agrave; renforcer la sensation que le temps &laquo;ne passe pas, il galope &raquo;.

-Mais qu'est-ce qui se passe? (le temps)

-Quelque chose suis son cours

1&egrave;re r&eacute;plique de Clov p.13:

-Fini, c'est fini, &ccedil;a va finir, &ccedil;a va peut-&ecirc;tre finir (un temps.) Les grains s'ajoutent aux grains, un &agrave; un, et une jour, soudain, c'est un tas (&hellip;). Par cette m&eacute;taphore, l'auteur montre aussi que le temps &laquo;s'&eacute;graine&raquo; avec une longueur fastidieuse lorsqu'on est dans l'attente et pourtant passe d'une mani&egrave;re insidieuse. Hamm p.15: &laquo;(&hellip;) il est temps que &ccedil;a finisse, dans le refuge aussi. Cependant j'h&eacute;site &agrave; finir.&raquo;

&nbsp;

Trouv&eacute; la r&eacute;plique de Pozzo

&nbsp;

Leitmotivs: Je te quitte.... Je vais te laisser.

je t'avais dit de t'en aller:

Hamm- Je croyais que tu allais me laisser.

Clov j'essaie depuis ma naissance

&nbsp;

(voir r&eacute;plique: elles accouchent sur des tombeaux...)

&nbsp;

&ccedil;a avance.

&nbsp;

Pourquoi cette com&eacute;die tous les jours?

Tout la vie les m&ecirc;mes inepties.

Vous n'allez donc jamais finir? &Ccedil;a ne va donc jamais finir?

Hamm -Ce n'est pas l'heure de mon calmant&nbsp;?

&nbsp;

&nbsp;

La notion de temps dans fin de parti&nbsp;:

Hamm : &laquo;Tu ne m'aimes pas.&raquo;

Clov: &laquo;Non.&raquo;

Hamm: &laquo;autrefois tu m'aimais.&raquo;

Clov: &laquo; autrefois!

Leitmotiv temporel : &laquo;il n'y a plus de (&hellip;)

Hamm : &laquo;Va me chercher deux roues de bicyclette.

P.20: Clov &ndash; il n'y a plus de bicyclette. (&hellip;) Quand il y avait encore, j'ai pleur&eacute; pour en avoir une. Je me suis tra&icirc;n&eacute; &agrave; tes pieds, tu m'as envoy&eacute; promener. Maintenant il n'y en a plus.&raquo;

&nbsp;

Hamm: &laquo;La nature nous a oubli&eacute;s.&raquo; (p.23)

Clov: &laquo; il n'y a plus de Nature&raquo;

Hamm: &laquo;Mais nous changeons! Nous perdons nos cheveux, nos dents! Notre fa&icirc;cheur!

P.24:

Clov: &laquo;je vois ma lumi&egrave;re qui meurt.&raquo;

p.28.

Nagg- j'ai perdu ma dent.

Nell-Quand cela&nbsp;?

Nagg &ndash; je l'avais &laquo;Hier&raquo;

Nell (&eacute;l&eacute;giaque)- Ah hier!

Nagg. -(...) Notre vue a baiss&eacute;.

p.30

Nagg- Autrefois c'&eacute;tait de la sciure, (&hellip;) Maintenant c'est du sable.

P.46

Hamm &ndash; Et le soleil?

Clov &ndash; N&eacute;ant. Hamm- IL devrait &ecirc;tre en train de se coucher (signe du Nadir de leur vie)

P.58: Hamm -Elle &eacute;tait jolie, autrefois... Clov &ndash; Nous aussi on &eacute;tait jolis- autrefois.

Clov- Fais ceci, fais cela, et je ne refuse jamais. Pourquoi ?

Hamm- Tu ne peux pas. Clov &ndash; Bient&ocirc;t je ne le ferai plus. Hamm- Tu ne pourras plus.

P.61 (&hellip;) Hamm.-Tu n'&eacute;tais pas encore de ce monde.

Clov &ndash; La belle &eacute;poque!

&nbsp;

Entre la notion de temps et de souffrance : la mort :

p 62. Hamm -Moi je ne peux pas te quitter.

Clov -Je sais. Et tu ne peux pas me suivre.

Hamm -Si tu me quittes comment le saurai-je?

Clov &ndash; Et bien tu me siffles et si je n'accours pas c'est que je t'aurai quitt&eacute;.

(&hellip;) Hamm -Mais tu pourrais &ecirc;tre seulement mort dans ta cuisine.

P63 : Clov -Je finirais bien par puer.

Hamm -Tu pues d&eacute;j&agrave;. Toute la maison pue le cadavre.

Clov -Tout l'univers.

&nbsp;

Et pourquoi insulte-t-il le Cr&eacute;ateur s'il n'est pas suppos&eacute; exister?

&nbsp;

Et si Dieu n'&eacute;tait pas la cible de cette insulte mais plut&ocirc;t Nagg qui, durant l'enfance de Hamm tenait lieu de p&egrave;re &laquo;tout-puissant&raquo; mais, pourtant, d&eacute;faillant car incapable de lui prodiguer le sentiment de s&eacute;curit&eacute; et de soutien dont les enfants ont besoin?

Il n'est pas mal ais&eacute; d'&eacute;tablir un parall&egrave;le entre l'abandon du p&egrave;re c&eacute;leste et celui du p&egrave;re terrestre.

&nbsp;

Nagg, qui afin de pr&eacute;server la tranquillit&eacute; de son sommeil, avait &eacute;loign&eacute; son enfant dans une autre pi&egrave;ce, le laissait pleurer, livr&eacute; &agrave; la peur et &agrave; la solitude.

Son p&egrave;re n'&eacute;tait-il pas &laquo;inexistant&raquo; lorsque Hamm, enfant, l'implorait &agrave; l'aide, en vain.

P21: Hamm- &laquo;Maudit prog&eacute;niteur!&raquo;

Voici le passage qui illustre cette assertion :

P.65 :

(&hellip;) Hamm -C'est l'heure de mon histoire. Tu veux &eacute;couter mon histoire?

Clov &ndash; Non.

Hamm -Demande &agrave; mon p&egrave;re s'il veut &eacute;couter mon histoire.

Didascalies: Clov va aux poubelles (...)

Clov -Il dort.

Hamm -R&eacute;veille-le.

Clov se penche, r&eacute;veille Nagg en faison sonner le r&eacute;veil. (...)

Clov -Il ne veut pas &eacute;couter ton histoire.

Hamm -Je lui donnerai un bonbon.

Les r&ocirc;les sont invers&eacute;s ici. Les parents promettent des bonbons &agrave; leurs enfants en &eacute;change de concessions. Hamm &eacute;change l'attention de Nagg contre une hypoth&eacute;tique drag&eacute;e.

&Agrave; noter que les drag&eacute;es se distribues surtout lors de bapt&ecirc;me et de mariage.

Nagg &ndash; J'&eacute;coute.

Hamm - &laquo;Salopard! Pourquoi m'as-tu fait?

Nagg &ndash; Je ne pouvais pas savoir (&hellip;) que ce serait toi.

&nbsp;

La possibilit&eacute; de l'existence d'un Dieu r&eacute;dempteur permet &agrave; Hamm de ne pas d&eacute;sesp&eacute;rer.

Compte tenu qu'il ne peut se soustraire &agrave; l'action destructrice du temps, ce qui implique, &agrave; br&egrave;ve &eacute;ch&eacute;ance, la mort, il ressent le manque d'un Dieu qui absoudrait ses mauvaises actions et le gratifierait de la force d'affronter la grande Faucheuse et l'au-del&agrave;, d'un esprit plus serein.

&nbsp;

Car selon l'adage&nbsp;: &laquo;la foi (en Dieu) d&eacute;place des montagnes &raquo; ce qui sugg&egrave;re qu'elle trace une voie qui indique une direction dans le n&eacute;ant et donnant un sens &agrave; l'existence de l'Homme.

Si Dieu n'existe pas, c'est &agrave; l'Homme lui-m&ecirc;me de se forger une destin&eacute;e, d'assumer les cons&eacute;quences de choix erron&eacute;s et de devenir ce qu'il est ou d'assumer l'&ecirc;tre qu'il devient.

Si Dieu n'existe pas. Hamm ne peut bl&acirc;mer un tiers de ces propres manquement et d'en faire son bouc &eacute;missaire.

&nbsp;

  1. N'est-ce pas la condition humaine ici-bas qui



    Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "version du 9 mars" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

version du 9 mars

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit