LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Louis CALAFERTE: C'est la guerre, L'arpenteur ... METHODOLOGIE: LA PHRASE DE PRÉSENTATION D'UN ... >>


Partager

Victor Hugo - Les Contemplations : « On vit, on parle, on a le ciel et les nuages »

Littérature

Aperçu du corrigé : Victor Hugo - Les Contemplations : « On vit, on parle, on a le ciel et les nuages »



document rémunéré

Document transmis par : engeelique16071


Publié le : 8/9/2006 -Format: Document en format HTML protégé

Victor Hugo - Les Contemplations : « On vit, on parle, on a le ciel et les nuages »
Zoom

Le livre IV des Contemplations, «Pauca meae«, est consacré à Léopoldine, la fille aînée de Hugo, morte noyée à dix-neuf ans. Dix ans après le drame, le poète peut enfin trouver les mots pour exprimer sa douleur, sa révolte contre un Dieu qui a per-mis cette injustice, puis sa résignation. Or, moins de trois ans après Léopoldine, la fille de Juliette, la compagne de Hugo, est morte à son tour. Ce poème qui lui est consacré trouve tout naturellement sa place dans le recueil.



On vit, on parle, on a le ciel et les nuages
 Sur la tête ; on se plaît aux livres des vieux sages ;
 On lit Virgile et Dante ; on va joyeusement
 En voiture publique à quelque endroit charmant,
 En riant aux éclats de l’auberge et du gîte ;
 Le regard d’une femme en passant vous agite ;
 On aime, on est aimé, bonheur qui manque aux rois !
 On écoute le chant des oiseaux dans les bois
 Le matin, on s’éveille, et toute une famille
 Vous embrasse, une mère, une sœur, une fille !
 On déjeune en lisant son journal. Tout le jour
 On mêle à sa pensée espoir, travail, amour ;
 La vie arrive avec ses passions troublées ;
 On jette sa parole aux sombres assemblées ;
 Devant le but qu’on veut et le sort qui vous prend,
 On se sent faible et fort, on est petit et grand ;
 On est flot dans la foule, âme dans la tempête ;
 Tout vient et passe ; on est en deuil, on est en fête ;
 On arrive, on recule, on lutte avec effort… –
 Puis, le vaste et profond silence de la mort !
 
 
 
 11 juillet 1846, en revenant du cimetière.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1243 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Victor Hugo - Les Contemplations : « On vit, on parle, on a le ciel et les nuages »" a obtenu la note de :

5.1 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit