LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LES VILLES. LA VIE À PARIS AU XVIIe SIÈCLE LES CONFLITS INTERNATIONAUX AU XVIIIe SIÈCLE >>


Partager

LA VIE INTELLECTUELLE AU XVIIe SIÈCLE

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : LA VIE INTELLECTUELLE AU XVIIe SIÈCLE



Publié le : 1/10/2011 -Format: Document en format HTML protégé

LA VIE INTELLECTUELLE AU XVIIe SIÈCLE
Zoom

Au Moyen Age et au début des temps modernes les théologiens, les philosophes. les savants. les humanistes écrivent en latin. la langue de l'Église catholique. (Érasme et Budé on l'a vu n'écrivirent guère qu'en latin.)

Dans la seconde moitié du xve siècle 77 % de l'édition européenne est latine. 7 % en italien. 5 à 6 % en allemand. 4 à 5 % en français. 1 % en flamand. (Pierre CHAUNU. La Civilisation de l'Europe classique. Arthaud.)

Au XVIe siècle le latin commence à reculer surtout dans les pays de l'Europe occidentale, France, Espagne. Italie. Angleterre. En France après 1575, les ouvrages en français l'emportent de plus en plus sur les ouvrages en latin. Le recul du latin s'accentue au XVII" siècle : il ne conserve la prépondérance qu'en Allemagne. en Europe centrale et en Scandinavie.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2592 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "LA VIE INTELLECTUELLE AU XVIIe SIÈCLE" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit