LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Logique: rationnel et raisonnable ? Vérité et humanité ? >>


Partager

Le vivant: déterminisme et finalité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le vivant: déterminisme et finalité ?



Publié le : 31/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Le vivant: déterminisme et finalité ?
Zoom

Le rapprochement entre vivant et machine donne un autre éclairage sur le vivant. Par exemple, l'appareil locomoteur peut être décrit en terme de mécanique. Muscles, ligaments, points d'ancrage sur les os, agencement des os entre eux, font que le corps se meut. Flexion et extension de la jambe sont les effets d'une traction causée par la contraction qui raccourcit les muscles. On peut mesurer longueurs, forces, angles. Comme une machine, le vivant est donc un tout composé de parties en mouvement, sans que le tout soit détruit par ce mouvement. De ce point de vue, le vivant est un automate naturel décrit par l'anatomie, la physiologie et la biologie. La mécanique permet de rendre compte de phénomènes communs à l'inerte, au vivant et au technique. La biologie contemporaine porte ce modèle explicatif mécaniste jusqu'aux phénomènes cellulaires et moléculaires.
 



la liberté s'insérant dans la nécessité et la tournant à son profit. « Bergson, L'Énergie spirituelle, 1919. La vie, pour Bergson, tranche radicalement sur la matière. Le monde matériel obéit à des lois immuables et nécessaires. Dans ce monde régi par le déterminisme le plus strict, le vivant introduit l'indétermination et la spontanéité ; d'une façon toujours imprévisible, il « se nourrit« en effet de la matière pour la transformer à son profit. « Dieu et la Nature ne font rien en vain. « Aristote, Du ciel, ive s. av. J.-C.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2523 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Le vivant: déterminisme et finalité ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit